TOP
  /  Astuces et Conseils   /  11 gestes simples pour réduire son empreinte écologique
11 gestes simples pour réduire son empreinte écologique - Brico Privé

11 gestes simples pour réduire son empreinte écologique

Le réchauffement climatique est un enjeu majeur de notre époque. Et nous le savons tous, avoir un comportement écologiquement responsable est devenu une priorité. Mais comment réduire son empreinte écologique sans bouleverser ses habitudes au quotidien ? On vous propose 11 pistes pour agir de manière plus écologique et durable !

1# Réduire le débit des robinets

Pour commencer, vous pouvez installer des réducteurs de débit, ou « mousseurs », sur les robinets de votre cuisine et de vos salles d’eau. Très faciles à poser, ils sont souvent très abordables en matière de prix. Vous pouvez également opter pour des pommeaux de douche à débit réduit.

A savoir : 

En général, il est conseillé de poser des réducteurs de débit de 30% dans la cuisine et 50% dans les salles d’eau.

2# Régler sa chasse d’eau

Dans les toilettes, deux solutions sont envisageables pour réduire la quantité d’eau utilisée par les chasses d’eau. Premièrement, vous pouvez installer un double bouton poussoir, pour n’utiliser que la quantité d’eau nécessaire. Sinon, vous pouvez placer une brique ou une bouteille d’eau pleine dans le réservoir de la chasse d’eau pour réduire le nombre de litres qui s’écoulent.

3# Prendre des douches plutôt que des bains

C’est bien connu, pour vous laver, préférez les douches (rapides) aux bains, qui consomment près de deux fois plus d’eau.
La solution encore plus radicale et qui est recommandée par les dermatologues est de ne se doucher que quelques fois par semaine et non tous les jours, cela abîme votre peau.

Oserez-vous franchir le pas pour ce dernier point ?

4# Ne pas arroser son jardin n’importe comment

Réduire sa consommation d’eau peut aussi passer par le jardin.

Réutilisez au maximum l’eau pour arroser vos plantes. Par exemple, posez des récupérateurs d’eau de pluie et recyclez l’eau de rinçage des légumes.

De la même manière, arrosez votre jardin de préférence le soir pour limiter une évaporation trop rapide en journée.

Le paillage est également un excellent moyen pour conserver l’humidité de vos plantes et ainsi limiter l’arrosage.

5# Changer ses ampoules

Remplacez vos ampoules classiques par des LED ou des ampoules basse consommation, moins énergivores et plus économiques sur le long terme. Evidemment, quelles que soient les ampoules installées, pensez à éteindre les lumières quand vous quittez une pièce !

6# Ne pas abuser du chauffage ou de la climatisation

C’est bien connu, le chauffage et la climatisation sont très énergivores. Selon EDF, en 2016, le chauffage représentait 62% des dépenses en énergie des foyers français. Il est donc conseillé de ne chauffer que les pièces qui en ont besoin (la buanderie, les toilettes et la cuisine peuvent, par exemple, s’en passer) et de baisser, voire d’éteindre, les radiateurs pendant la nuit.

Les spécialistes conseillent d’ailleurs une température entre 16° et 17° dans les chambres pour un meilleur sommeil.

L’été, prenez l’habitude de fermer les volets pendant la journée pour conserver au maximum la fraîcheur.

7# Débrancher les appareils inutilisés

Les appareils électriques pèsent pour environ 20% des dépenses en énergie des ménages. Pour réduire leur impact environnemental, pensez à les mettre en veille quand vous ne les utilisez plus, ou à les éteindre, notamment la nuit. A noter qu’un appareil, même en veille, continue à consommer de l’énergie.

S’équiper de multiprises avec interrupteur peut être une bonne solution pour ne pas avoir à débrancher vos appareils tous les jours, tout en consommant moins d’énergie.

A savoir : 

Un chargeur, même branché à vide (sans téléphone portable ou ordinateur) consomme de l’énergie, même si c’est de manière réduite.

8# Consommer et cuisiner mieux

Cuisiner écolo

Dans la cuisine, vous pouvez aussi agir pour l’environnement très facilement, voici nos astuces :

Couvrez votre casserole quand vous portez l’eau à ébullition. La puissance nécessaire pour faire bouillir l’eau sera ainsi moins importante. Vous pouvez également privilégier les plaques à induction qui sont beaucoup moins énergivores.

Concernant les aliments, plusieurs possibilités existent. Que ce soit le bio, le local, le végétarien, le vrac, le labellisé … Les alternatives sont nombreuses. Selon votre budget et vos valeurs, essayez d’adapter vos achats de manière à réduire leur impact environnemental.

20 gestes simples pour réduire son impact environnemental - Brico PrivéEviter le gaspillage

Pour éviter le gaspillage, notamment alimentaire, préparez une liste avant de faire vos courses (et tenez-vous-y !). Ne jetez pas les produits dès que la date limite de consommation est passée, et cuisinez vos vieux fruits et légumes un peu abîmés pour en faire des confitures, des compotes, des soupes et des purées.

Arrêter de surconsommer

Dans la même veine, tentez d’arrêter de surconsommer. Ici encore, respecter sa liste de courses est un bon moyen d’éviter les achats impulsifs. Vous pouvez également vous tourner vers des produits réutilisables, rechargeables ou reconditionnés (piles, portables, ordinateurs, etc).

La consommation collaborative et l’achat d’occasion sont des réponses à ne pas négliger pour répondre au problème de surconsommation. En réutilisant et partageant les biens avec d’autres personnes, on évite d’acheter neuf, et donc, on diminue son impact environnemental.

9# Trier ses déchets

Lorsque l’on parle de déchets, la première chose qui vient à l’esprit est le tri sélectif. Séparer le verre, le carton, les déchets biologiques, et le plastique est essentiel pour faciliter leur recyclage. Vous pouvez vous renseigner en mairie pour être certain(e) de ne pas vous tromper. Si vous avez un jardin ou un potager, n’hésitez pas à utiliser vos déchets biologiques comme compost, pour booster la croissance de vos plantes !

Concernant les piles, les ampoules et le petit électroménager, les centres commerciaux proposent souvent des points de collecte. Il suffit juste de les y déposer !

10# Faire attention aux emballages de ses achats

Parce que trier c’est bien, mais ne pas avoir à faire de tri c’est mieux, une attention particulière doit être portée aux emballages. Dans les magasins, choisissez de préférence des produits avec peu (ou pas, c’est encore mieux !) d’emballage, et privilégiez le matériaux recyclables ou réutilisables, comme les bouteilles en verre ou en métal, les bocaux, et les sacs en toile.

Pour aller plus loin, munissez-vous de vos propres contenants lorsque vous faites vos courses. En plus d’être hyper tendance c’est un moyen implacable pour stopper sa consommation d’emballages !

11# Utiliser des produits d’entretien écologiques

Le respect de l’environnement passe aussi par le choix de vos produits d’entretien. En effet, beaucoup d’entre eux sont tellement toxiques, que même après nettoyage, les eaux rejetées dans la nature impactent négativement les écosystèmes.  Privilégiez donc les produits écologiques, comme le savon de Marseille, le bicarbonate de soude, le savon noir ou le vinaigre blanc, tout aussi efficaces que les nettoyants classiques pour entretenir votre intérieur.

Et si le DIY ne vous fait pas peur, lancez-vous dans la création de vos propres produits d’entretien et/ou cosmétiques.

Si vous suivez ces quelques idées, votre empreinte écologique n’en sera que plus positif. Evidemment, le but est de tenir sur le long terme, donc n’essayez pas de changer toutes vos habitudes d’un seul coup ! Petit geste par petit geste, prenez le temps, en commençant par ce qui est le plus simple pour vous !

Si vous avez d’autres petits gestes simples à appliquer au quotidien, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement