TOP
  /  Astuces et Conseils   /  Choisir sa climatisation en 3 étapes
Comment choisir sa climatisation en 3 étapes ? - Brico Privé

Choisir sa climatisation en 3 étapes

C’est bien connu, la chaleur on l’aime surtout quand elle est dehors et pas dans nos intérieurs. Alors avec l’arrivée des beaux jours, chaque année c’est la même ruée dans les magasins pour s’équiper de rafraîchisseurs d’air ou de ventilateurs. Mais si ces équipements sont appréciés surtout pour leur faible coût, ils se contentent de brasser l’air et deviennent alors rapidement inefficaces en période de canicule. La seule solution est de s’équipe d’une climatisation ! Mais comment bien choisir parmi tous les modèles de climatiseurs du marché ? Pour ne pas vous tromper, suivez nos conseils !

Avant tout, faisons un rapide tour d’horizon des différents climatiseurs qui existent. On peut distinguer 3 grands types de climatiseurs :

  • Les monoblocs (fixes ou mobiles)
  • Les monosplits (mobiles, muraux, consoles, cassettes ou gainables)
  • Les multisplits (muraux, consoles, cassettes ou gainables)

Les monoblocs sont souvent considérés comme des solutions d’appoint ou temporaires, notamment parce qu’elles nécessitent une ouverture pour glisser le tuyau à l’extérieur.

Les splits muraux sont les plus courants. Ils sont généralement fixés en hauteur, sur un mur. Les consoles ressemblent davantage à des radiateurs et, comme eux, sont fixés sur la partie basse des murs. Les cassettes et les gainables sont encastrés dans les plafonds, devenant ainsi presque invisibles.

Etape 1 : Définir ses besoins

Parce qu’installer une climatisation très puissante dans une pièce de 15m² n’est pas la meilleure idée du monde, la première chose à faire est de définir ses besoins. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

  • La taille de la pièce à refroidir est déterminante dans le choix du climatiseur
  • La hauteur sous plafond est également un critère à prendre en compte
  • L’exposition de votre pièce : si celle-ci est exposée plein Sud mieux vaut un climatiseur plus puissant

Attention à ne pas négliger le facteur bruit. En effet, selon la pièce que vous souhaitez refroidir, certains climatiseurs peuvent ne pas être adaptés. C’est par exemple le cas des climatiseurs monoblocs, qui ont tendance à être plus bruyants que les autres modèles. Avec une moyenne d’environ 55 décibels, ils sont bien loin des 21 décibels des climatiseurs ayant la meilleure performance acoustique.

A savoir :

Dans une chambre, il est conseillé d’installer un climatiseur ne dépassant pas les 22 ou 23 décibels. Le mode « Nuit » ou « Sleep » peut également être une bonne option.

Etape 2 : Réfléchir aux options

Les climatiseurs modernes disposent de nombreuses d’options qui peuvent permettre de répondre encore mieux à vos besoins. Premièrement, vous pouvez choisir un climatiseur réversible. Comme son nom l’indique, il permet de refroidir les pièces en été et de les chauffer en hiver.

Pour les personnes atteintes d’allergies ou ayant des problèmes respiratoires, des options existent aussi. Par exemple, il existe des filtres électrostatiques qui réduisent le nombre de bactéries et de poussières présents dans l’air. Un climatiseur peut également servir de déshumidificateur, d’ionisateur, et peut même bloquer les mauvaises odeurs s’il est équipe d’un filtre à charbon.

A savoir :

Un filtre à charbon doit être remplacé tous les ans, et un filtre électrostatique doit être nettoyé mensuellement avec de l’eau et du savon.

Enfin, de plus en plus de climatiseurs sont programmables, ce qui permet d’en faire un usage beaucoup plus économique et écologique au quotidien. Par exemple, vous pouvez programmer la climatisation de manière à ce qu’elle se déclenche une heure avant votre retour du travail : votre pièce sera bien rafraîchie sans que le climatiseur ait fonctionné toute la journée !

De plus, sachez qu’un climatiseur utilisé « normalement » (soit 4 heures par jour) fait augmenter la facture d’électricité d’environ 15% par mois. S’il est utilisé plus de 4 heures par jour, la facture peut gonfler de 25% par mois. Pour éviter d’utiliser votre climatiseur trop longtemps, pensez à bien aérer les pièces le matin et à fermer les volets dans la journée quand il fait très chaud. La chaleur rentrera alors beaucoup moins facilement.

Évitez également de baisser la température de manière trop importante. C’est mauvais pour votre porte-monnaie et pour votre santé ! En effet, la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur ne doit pas excéder 8°C.

Etape 3 : Décider d’un budget

La dernière étape avant le choix final de votre climatisation est la définition d’un budget. Le coût total va évidemment dépendre de nombreux facteurs. Ainsi, le type de climatiseur, la puissance nécessaire et la performance, de la classe énergétique de l’appareil et les options choisies, vont fortement influencer le montant de l’achat.

A savoir :

Veillez à adapter la puissance du climatiseur au volume de la pièce. Traditionnellement, on compte 100 à 130W pour 1m². Concernant la performance frigorifique, fiez-vous au coefficient EER : plus il est élevé, mieux c’est !

En règle générale, se sont les monoblocs qui coûtent le moins chers, avec des prix compris entre quelques centaines et 1000€. Viennent ensuite les monosplits, dont le coût est souvent compris entre 1000 et 3000€, puis les multisplits qui peuvent coûter 4000€ et plus.

A ce prix s’ajoutent les frais de pose et les éventuels travaux annexes, comme l’installation de faux plafonds pour les climatiseurs à gainage par exemple. La maintenance annuelle, qui doit être réalisée par un professionnel, ne doit pas non plus être négligée. La plupart du temps, la facture s’élève à 100€.

N’oubliez pas de vous renseigner sur les aides auxquelles vous pouvez avoir droit en vous équipant d’une climatisation !

Une fois tous ces critères pris en compte, il ne vous reste plus qu’à choisir le climatiseur qui, esthétiquement, vous plait le plus parmi ceux qui répondent le mieux à vos besoins !

N’hésitez pas à partager vos astuces et conseils pour choisir votre climatisation, directement en commentaire !

Crédits photos : Shutterstock & Unsplash

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitement