TOP
  /  Astuces et Conseils   /  Comment choisir son système d’arrosage enterré ?

Comment choisir son système d’arrosage enterré ?

+2

Le système d’arrosage enterré est un luxe ultime que tout jardinier doit posséder ! Cet outil de jardin est simple à utiliser, pratique et performant. Il est idéal pour arroser les surfaces de terre qui nécessitent un apport en eau régulier. Mais comment bien le choisir ? Les avantages, les critères à prendre en compte, les différents matériels et l’installation… On vous dit tout !

Qu’est-ce qu’un système d’arrosage enterré ?

Le système d’arrosage enterré est un outil de jardin qui offre une distribution d’eau au plus près des plantes, des fleurs, des cultures et de la pelouse. L’arrosage enterré est doté de plusieurs tuyaux qui sont ensevelis dans le sol. Il s’agit d’un système d’arrosage invisible dans le jardin. Toutefois, les arroseurs (turbines ou tuyères) restent visibles dans les carrés de terre à arroser (potagers, arbustes, fleurs, haies, massifs…).

  • la tuyère est un arroseur à jet fixe qui offre une pluie fine. Elle prend soin des plantes lors de l’arrosage. La portée est limitée à maximum 5 mètres. Idéale pour les petites parcelles de terrain.
  • la turbine est un arroseur à longue portée, jusqu’à 15 mètres. Elle offre un jet oscillant ou rotatif. La turbine permet d’arroser une grande surface de jardin.

Y-a-t-il des avantages ?

L’installation d’un système arrosage enterré offre de nombreux avantages dans le jardin. Il permet de diminuer la consommation d’eau en versant seulement la bonne quantité d’eau… une économie d’eau non négligeable ! Lors d’une absence prolongée, il est possible de continuer à alimenter en eau toutes les plantes et contribuer à leur épanouissement dans le jardin. Très esthétique, le système d’arrosage enterré valorise l’espace extérieur.

Quels sont les critères à prendre en compte ?

Bien avant de choisir un système d’arrosage enterré, il convient de prendre en compte certains critères primordiaux. Vous devez regarder la superficie de votre jardin : la longueur des tuyaux sera à prendre en considération. Réfléchissez également sur les zones du terrain où vous souhaitez dédier un arrosage automatique faible ou puissant. Bien entendu, vous devez également tenir compte de l’aménagement actuel du jardin (piscine, terrasse, pergola…). Pensez aussi à vérifier le diamètre des tuyaux pour le débit d’eau (minimum 2 bar).

Tout savoir sur les différents matériels

Les tuyaux doivent être enterrés à 30 cm de profondeur. Ce qui nécessite la réalisation de plusieurs tranchées, un coût relativement onéreux. Ils sont reliés au compteur d’eau. Par contre, si vous possédez un point d’eau souterrain, vous pouvez le relier à une pompe. Préférez utiliser du tuyau robuste de 25 millimètres (polyéthylène haute densité de préférence) qui permet d’irriguer facilement le jardin lors d’un système d’arrosage enterré. Sans oublier des tuyères ou des turbines, des arroseurs escamotables parfaits pour arroser les plantes, les fleurs et les cultures. Vous aurez besoin de raccords pour assurer la jonction entre les tuyaux : manchon, coude, raccord en Y et raccord en T.

Le programmateur d’arrosage automatique est très pratique pour contrôler les arroseurs. D’autres éléments s’ajoutent au programmateur automatique comme des électrovannes et une nourrice.

Notre sélection pour vous

Installer un système d’arrosage enterré : étape par étape

  1. Visualisez toute l’installation. Vous devez poser sur le papier votre système d’arrosage enterré. N’oubliez pas de mentionner les obstacles que vous allez rencontrer sur le chemin.
  2. Disposez des piquets afin de marquer l’emplacement des arroseurs et reliez-les entre eux à l’aide d’une corde.
  3. Creusez des tranchées en forme de V d’au moins 30 centimètres de profondeur. Enlevez les piquets et la corde. Pensez à garder les mottes de terre afin de reboucher plus facilement les trous ! Vous pouvez ajouter un peu de gravier, il garantit une meilleure évacuation de l’eau.
  4. Déroulez et placez les tuyaux d’arrosage enterré. Il ne vous reste plus qu’à les assembler avec les différents raccords.
  5. Faites la liaison avec le circuit d’arrosage. Si besoin, installez le programmateur d’arrosage automatique.
  6. Contrôlez l’étanchéité de tout le système en le mettant en marche ! Rebouchez les tranchées en prenant le soin de ne pas faire bouger les tuyaux.

Faire des mesures : la pression de l’eau et le débit d’eau

La mesure de la pression de l’eau se fait avec un manomètre. Il suffit de le brancher sur le robinet d’arrivée d’eau. Une fois le robinet d’eau ouvert, il est possible de mesurer la pression. Pour rappel, le système d’arrosage enterré nécessite une pression de minimum 2 bar.

La mesure du débit d’eau est un calcul important lors de la mise en place d’un arrosage. Pour cela, il convient de chronométrer le remplissage d’un seau d’eau. Le calcul : (nombre de litres x 3600) / temps = m3 par heure.

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement