TOP
  /  Astuces et Conseils   /  Comment hiverner sa tronçonneuse ?

Comment hiverner sa tronçonneuse ?

0

L’arrivée de l’hiver sonne la fin des petits travaux d’entretien dans l’espace extérieur. Après avoir élagué les arbres et débité du bois de chauffage, il convient de procéder à l’hivernage de la tronçonneuse. Mais comment bien préparer cet outil de jardin pour la prochaine saison ? On vous dit tout !

L’hivernage d’une tronçonneuse : l’entretien avant le rangement !

À la fin de la saison, il est judicieux de préparer sa tronçonneuse au repos pour ne pas l’abîmer. Pendant cette période creuse, elle doit être placée dans un endroit sécurisé. Par contre, si vous utilisez la tronçonneuse toute l’année, nul raison de l’hiverner. Mais, un entretien est vivement recommandé ! Voici toutes les étapes à suivre pour hiverner sa tronçonneuse !

Faire la vidange du carburant

Il est nécessaire de vider le carburant qui se trouve dans le réservoir de la tronçonneuse. Pour cela, il convient de transvaser le carburant dans un récipient adéquat. Cette manipulation doit être réalisée dans une pièce suffisamment aérée ou alors en extérieur pour plus de sécurité. Ensuite, il reste plus qu’à nettoyer le réservoir et à mettre en marche la tronçonneuse jusqu’à ce que le moteur s’arrête de tourner tout seul. Ce procédé n’est pas à négliger puisque cela permet aux membranes du carburateur de ne pas être assemblées.

Toutefois, il existe une autre solution qui consiste à laisser du carburant dans le réservoir de la tronçonneuse. Le fait de laisser du carburant permet aux durites de ne pas durcir. Le seul risque est que l’essence ne soit plus bonne à la saison prochaine.

Regarder l’état de la chaîne

Au fil des utilisations, la chaîne de la tronçonneuse est émoussée. Cette usure offre une qualité de coupe médiocre (production de sciure, mauvaise pénétration dans le bois). Si cela est nécessaire, il convient d’affûter la chaîne de la tronçonneuse afin de redonner un arrondi aux dents.

Effectuer un nettoyage de la tronçonneuse

Afin de pouvoir l’utiliser dans de bonnes conditions dès le début du printemps, il est important de réaliser un nettoyage de la tronçonneuse. Cela commence par ôter la chaîne, le guide et d’ajouter du lubrifiant. Cette huile protège ces pièces de la corrosion. Il convient également de nettoyer le filtre à air et la bougie. Il ne faut pas hésiter à les changer s’ils sont en mauvais état. Le lanceur, la ficelle de la tronçonneuse, le volant magnétique et le pignon doivent eux aussi être nettoyés.

Ranger la tronçonneuse dans un endroit au sec

Il est essentiel de trouver un lieu propre, bien isolé du gel et à l’abri de la lumière pour entreposer la tronçonneuse. Sachez qu’il existe des sacs de stockage et des coffrets de transport qui protègent cet outil de jardin de la poussière, du froid, des rayons du soleil… et donc de l’usure ! La taille du rangement doit correspondre aux dimensions de la tronçonneuse. Il est préférable de placer la tronçonneuse dans une armoire fermée (notamment si vous avez des enfants et/ou des animaux) à l’intérieur d’un garage, d’un sous-sol ou d’une cabane de jardin. Bien entendu, l’atelier doit lui aussi être fermé à clé pour plus de sécurité.

Notre sélection pour vous

Hiverner sa tronçonneuse pour une durée de vie optimale !

Toutes ces étapes décrites ci-dessus sont primordiales pour assurer une meilleure durée de vie de la tronçonneuse. Grâce à cet entretien, l’outil de jardin sera en parfait état de marche lors de la première utilisation de l’année.

Pendant l’hivernage de la tronçonneuse, il est important de faire preuve de beaucoup de prudence pour éviter un accident. Il est vivement conseillé de suivre les consignes de sécurité. Privilégiez un moment calme dans la journée sans la présence d’enfants et/ou d’animaux !

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement