TOP
  /  Astuces et Conseils   /  Comment nettoyer une VMC ?

Comment nettoyer une VMC ?

La présence humaine favorise l’apparition de particules polluantes dans l’air ambiant. Il est alors essentiel que votre logement soit correctement ventilé afin de garantir la bonne santé des occupants. La VMC (ventilation mécanique contrôlée) joue un rôle majeur dans l’aération de vos pièces à vivre… mais avez-vous pensé à entretenir votre système d’aération ? Découvrez tous nos conseils de nettoyage pour avoir un équipement totalement efficace !

Qu’est-ce qu’une VMC ?

La ventilation mécanique contrôlée appelée également VMC est un dispositif mécanique qui permet d’assurer le renouvellement de l’air ambiant à l’intérieur des pièces d’un logement. En effet, elle permet d’aspirer l’humidité et les mauvaises odeurs dans la salle de bain, les toilettes et la cuisine.

La VMC simple flux

La VMC simple flux fonctionne grâce à un ventilateur placé dans un grenier ou des combles. Celui-ci aspire l’air vicié et fait rentrer l’air frais provenant de l’extérieur (sens unique).

Notre sélection pour vous

La VMC double flux

La VMC double flux est basée sur le même principe de fonctionnement que celle à simple flux. Sauf qu’elle est associée à un échangeur thermique qui permet en hiver de chauffer l’air frais entrant grâce à l’air chaud sortant et en été de rafraîchir l’air chaud rentrant à l’aide de l’air plus frais sortant.

L’entretien de la VMC : pourquoi et à quelle période ?

L’utilisation quotidienne de la VMC sans entretien agit fatalement sur son efficacité et peut même devenir dangereuse pour la santé des occupants du logement.

Le système d’aération accumule de la poussière et devient obsolète. Un air vicié circule alors dans les pièces à vivre et amène de l’humidité avec l’apparition de moisissures et de condensation sur les vitres ainsi que des problèmes respiratoires comme une rhinite allergique ou de l’asthme. Pire encore, une VMC non entretenue peut surchauffer et provoquer un incendie. Cet entretien est donc à prendre très au sérieux.

Il est vivement conseillé de procéder au nettoyage de la VMC au moins une fois par an, à la sortie de l’hiver. Mais rien ne vous empêche d’enlever la poussière à chaque changement de saison pour un entretien plus régulier. De plus, tous les deux ans, vous pouvez faire intervenir un professionnel pour nettoyer les conduits extérieurs et assurer le bon maintien des gaines et l’alignement du caisson. Cette intervention coûte en moyenne 100 euros.

Dans le cas d’une VMC à gaz, elle fait l’objet d’une obligation légale d’entretien par un spécialiste.

D’autres astuces et conseils à suivre : Comment nettoyer son lave linge ?, Comment conserver la chaleur dans une maison pendant l’hiver ?,

Comment nettoyer une VMC ?

Afin d’assurer votre sécurité, vous devez couper le courant avant de procéder au nettoyage de la VMC.

  • Démontez toutes les bouches d’aération et laissez-les tremper dans de l’eau tiède avec un peu de dégraissant. Une fois qu’elles n’ont plus de poussière, rincez-les à l’eau claire puis vous pouvez les sécher à l’aide d’un chiffon propre. Dans le cas de bouches d’aération hygroréglables, vous devez les nettoyer seulement avec un chiffon légèrement humide.
  • Nettoyez également le ventilateur et les filtres dans de l’eau tiède avec un peu de dégraissant. Ce nettoyage permet d’enlever les résidus de graisses. Rincez-les à l’eau claire et assurez-vous qu’ils soient bien secs avant de tout remettre en place. Par contre, s’ils sont trop obsolètes, n’hésitez pas à les remplacer !
  • Dépoussiérez à l’aide d’un aspirateur l’intérieur des tuyaux.
  • Remettez le courant afin de faire fonctionner à nouveau la VMC !

Certaines VMC fonctionnent à piles. Celles-ci doivent être changées tous les deux ans (tout dépend de la puissance des piles utilisées).

Entretien de la VMC : qui en a la charge ?

La VMC est un équipement obligatoire dans un logement depuis 1982 (arrêté relatif à l’aération des logements).

C’est au locataire de prendre en charge l’entretien de l’équipement dont il se sert quotidiennement. Cependant, il est essentiel de préciser que le propriétaire doit proposer un logement décent à son locataire. Si la VMC n’a pas été changé depuis plus de 10 ans, il revient au propriétaire de la remplacer.

Commentaires (2)

  • DELOR Myriam

    Le bloc moteur ainsi que les conduits de ma VMC ( installée il y a 20 ans et jamais entretenue) se trouvent dans les combles inaccessibles pour moi . Le seul accès est de détuiler . Est ce faisable par un artisan ? Et qui dois je faire intervenir ?

    reply
    • Julie

      Bonjour Myriam
      Oui tout à fait un professionnel peut intervenir

      reply

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement