TOP
  /  Astuces et Conseils   /  Les 3 choses à savoir pour bien choisir sa tondeuse à gazon
Les 3 choses à savoir pour bien choisir sa tondeuse à gazon - Brico Privé

Les 3 choses à savoir pour bien choisir sa tondeuse à gazon

Quand on a un jardin, quelle que soit sa taille, il faut l’entretenir. La tonte est une étape incontournable pour un jardin propre et net. Mais comment choisir une tondeuse adaptée parmi tous les modèles existants ?  On vous explique tout !

Les différentes tondeuses

Vous l’aurez remarqué, les possibilités sont nombreuses lorsqu’il s’agit d’acheter une tondeuse. En règle générale, on dénombre sept grands types de tondeuses.

 

Chacune ayant ses propres caractéristiques, il est important de s’informer pour pouvoir faire le choix le plus opportun.  Pour ne pas se tromper, il faut porter une attention particulière à plusieurs points.

#1 La surface et la typologie de votre terrain

Premièrement, il est évident qu’un terrain de 100m² ne nécessitera pas une tondeuse aussi puissante et sophistiquée qu’un terrain de 3000m².

Les petites et moyennes surfaces

Pour les petites surfaces de 200m² maximum, les tondeuses manuelles et sur coussin d’air sont particulièrement intéressantes. Légères et facilement maniables, elles sont idéales pour les petits terrains, d’autant plus si l’herbe y est de bonne qualité. Toutefois, l’utilisation de ces types de tondeuse nécessite une tonte régulière, car elles supportent mal les herbes hautes.

Les tondeuses électriques filaires et à batterie sont plutôt adaptées à des surfaces moyennes, entre 200 et 750m². Tout à fait performantes, ces tondeuses sont faciles d’utilisation et seront donc parfaites pour ce type de superficie. Si votre jardin est en pente, notez toutefois que ces tondeuses ne sont pas toujours autotractées, ce qui vous demandera plus d’efforts si vous choisissez une tondeuse un peu lourde.

Les grandes surfaces

Pour un terrain ayant une surface comprise entre 750 et 3000m², les tondeuses thermiques sont les plus indiquées. Les tondeuses thermiques sont les plus répandues, mais leur puissance les rend plus intéressantes pour entretenir les grands terrains. Presque toujours autotractées, elles conviennent tout à fait aux terrains en pente.

Enfin, pour les très grandes surfaces dépassant 3000m², les tondeuses autoportées, ou tracteurs tondeuses sont bien plus pratiques. Elles ne demandent aucun effort à leur utilisateur et permettent de tondre une très large superficie en beaucoup moins de temps que si l’entretien était réalisé avec un autre type de tondeuse. Pratiques pour s’occuper de terrains atypiques ou parsemés d’obstacles, elles peuvent être utilisées sur des pentes allant jusqu’à 30°.

Le cas des robots tondeuses

Les robots tondeuses peuvent convenir à tous les types de terrain, quelles que soient leur superficie et leur pente, même s’ils sont moins intéressants pour les petites surfaces, de pas leur coût élevé, notamment. Ce type de tondeuse peut également être utilisé sur un terrain en pente (jusqu’à 35° pour les plus performantes).

#2 Les options disponibles

Une fois le type de tondeuse le plus adapté à votre terrain choisi, il convient de prêter attention aux différentes options, qui varient d’un modèle à l’autre.

Les réglages

Tout d’abord, il est important de pouvoir régler la hauteur du guidon de la tondeuse pour pouvoir l’adapter à la taille du ou des utilisateurs.

Toujours en ce qui concerne l’adaptation de la hauteur, pour plus de facilité et d’efficacité, il est conseillé de privilégier un système de réglage de la hauteur de coupe centralisé plutôt que roue par roue.

Pour finir, la possibilité de changer la vitesse, sur les tondeuses autotractées notamment, peut être intéressant pour adapter le rythme de la tondeuse à celui de son utilisateur, notamment sur des terrains accidentés ou pentus.

Le confort

En ce qui concerne le confort de tonte, plusieurs aspects sont à prendre en compte. Pour commencer et comme évoqué précédemment, le poids de la tondeuse joue un rôle important. Plus elle sera lourde, moins elle sera maniable. Par conséquent, si vous optez pour une tondeuse pesant plusieurs dizaines de kilos, préférez un modèle autotracté, qui vous demandera moins d’efforts.

Pour les tracteurs tondeuses, le confort du siège est essentiel et ne doit pas être négligé.

Dans l’optique de faciliter au maximum l’utilisation de votre tondeuse, préférez un démarrage automatique plutôt que manuel.

Le confort passe aussi par la facilité d’utilisation du bac de récupération de l’herbe. Vous serez amené(e) à vider ce bac plusieurs fois pendant la tonte : un bac aisément maniable est donc plus intéressant. Toutefois, l’option « mulching » vous permettra de ne plus avoir de bac du tout ! En effet, cette option consiste à trancher l’herbe en tous petits morceaux, et à les épandre sur votre pelouse, de manière à servir de fertilisant. Ainsi, plus besoin de vider son bac !

La sécurité

Il est aussi important de prêter attention aux options de sécurité de la tondeuse. L’arrêt automatique de la lame est obligatoire, mais d’autre options comme le « pare pierre » peuvent s’avérer utiles.

A savoir :

Avant d’entamer la tonte de votre terrain, veillez à bien le débarrasser de tout objet qui pourrait vous gêner ou endommager la tondeuse

Enfin, la largeur de coupe est un élément à ne pas négliger. Une largeur plus grande permettra une tonte plus rapide, mais le remplacement des lames coûtera forcément plus cher.

#3 Votre budget

Comme pour la plupart des achats de machines, le budget est un élément déterminant dans le choix d’une tondeuse. En général, le prix d’une tondeuse augmente avec sa puissance et son niveau de sophistication.

Les plus petits budgets

Ainsi, les tondeuses manuelles et sur coussin d’air sont les modèles les moins chers. Leur prix est souvent compris dans une fourchette allant de quelques dizaines à quelques centaines d’euros (rarement plus de 200 euros).

Viennent ensuite les tondeuses électriques filaires, dont le prix peut monter jusqu’à 300 euros environ. Même s’il est possible d’en trouver à des prix vraiment bas, il est conseillé de ne pas passer sous la barre des 150 euros pour s’assurer un matériel de qualité. Dans la même gamme de prix, on retrouve les tondeuses à batterie. Toutefois, il ne faut pas négliger l’impact des batteries, qui doivent être changées tous les 100 cycles environ, et dont le coût est assez élevé (de 200 à plus de 600 euros).

Les tondeuses thermiques quant à elles, sont disponibles à des prix très variés, allant de quelques centaines d’euros à plus de 1000 euros. Le coût du carburant nécessaire à leur fonctionnement est à prendre en compte et ne doit pas être négligé.

Les gros budgets

Dans des fourchettes de prix beaucoup plus élevées, on retrouve les robots tondeuses, dont le prix augmente avec le niveau de sophistication, de puissance, et la technologie utilisée. Ainsi, il est possible de trouver des robots tondeuses dans une fourchette de prix allant de 500 à plus de 3000 euros, le prix moyen tournant autour de 2000 euros. S’ajoutent au prix d’achat, les dépenses liées au rachat de batteries (environ 200 euros) à réaliser tous les 2 à 5 ans, ainsi que le renouvellement des lames qui peuvent coûter de 15 à 60 euros.

Enfin, ce sont logiquement les tondeuses autoportées qui coûtent le plus cher, leur prix étant souvent compris entre 1000 et 7000 euros pour les modèles les plus puissants.

 

Voilà, vous savez comment choisir la tondeuse idéale en fonction de vos besoins et de votre budget ! N’oubliez pas que certaines tondeuses nécessitent plus d’entretien que d’autres et que pour une tonte impeccable, une finition au coupe-bordure est conseillée !

Si malgré tous nos conseils vous ne trouvez toujours pas la tondeuse de vos rêves, vous pouvez toujours opter pour la tonte animale … Un mouton ou un âne, c’est toujours utile !

Crédits photos : Shutterstock et Unsplash

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement