TOP
  /  Astuces et Conseils   /  Les questions à se poser avant de rénover son logement
les questions à se poser avant de rénover son logement

Les questions à se poser avant de rénover son logement

Ça y est ! Après des mois de recherches, de stress et d’excitation, vous avez enfin trouvé le logement de vos rêves. Toutes nos félicitations ! Comment ? Il nécessite des travaux ? Aucune raison de paniquer, bien au contraire ! Les biens nécessitant des travaux comptent souvent parmi les plus belles affaires en matière d’immobilier, et avec un peu d’organisation, vous pouvez minimiser les risques liés aux travaux. Pour la suite, lisez notre article ! Nous répondons à vos questions concernant la rénovation de votre futur logement !

Ai-je besoin d’un devis pour obtenir mon prêt immobilier ?

Tout d’abord, vous devez estimer le montant de vos travaux pour que celui-ci soit intégré à votre demande financement : vous devez connaître le prix global de votre futur logement. L’importance de l’estimation du montant des travaux dépend de l’avancement de votre processus d’achat :

        • Si vous en n’êtes encore qu’à l’étape des recherches et des visites, vous n’avez besoin que d’un chiffrage relativement précis. L’idée est simplement d’avoir une idée du montant des travaux pour vous assurer que le bien que vous visez rentre dans votre budget. S’il est trop tôt pour vous rendre chez un artisan, certains sites vous donnent de bonnes estimations.
        • Si vous avez jeté votre dévolu sur un bien, la démarche est toute autre. Pour obtenir votre financement auprès de la banque, vous avez besoin d’un chiffrement officiel du montant des travaux : un devis. Ce devis, vous devez le faire réaliser par un artisan professionnel qui doit pour cela visiter votre futur bien. Avant de vous engager auprès de lui, prenez le temps de vérifier sa fiabilité et celle de son entreprise. Si vous connaissez mal ce milieu, vous pouvez faire appel à un tiers (maître d’oeuvre, courtier, etc.) qui s’en chargera pour vous.

Quelles sont les conséquences de travaux sur mon prêt immobilier ?

Plan architecte

Profitez d’un meilleur taux en incluant vos travaux dans votre prêt immobilier

Les particuliers sont parfois effrayés par la réalisation de travaux dans leur futur logement. Outre les complications techniques qu’ils impliquent, c’est leur coup supplémentaire qui déstabilise souvent.

Vous vous demandez peut-être s’il est bien judicieux d’inclure ces travaux à votre budget d’achat immobilier. Ne pouvez-vous pas les réaliser dans un second temps ?

Il y a ici deux cas de figure :

      • Soit vous n’avez pas la surface financière suffisante pour assumer les mensualités d’un prêt incluant les travaux. Dans ce cas, votre banque ne vous permettra pas de souscrire ce prêt. De plus, si les travaux ne portent pas uniquement sur des considérations esthétiques, nous vous conseillons de ne pas vous positionner sur ce bien.
      • Soit vous avez les moyens d’assumer ce prêt. Dans ce cas, sachez que les taux d’intérêt pratiqués pour un prêt immobilier sont bien plus intéressants que ceux pratiqués pour un prêt à la consommation. Vous avez donc tout intérêt à inclure vos travaux dans votre prêt immobilier.

Renseignez-vous auprès d’un courtier immobilier en ligne comme Pretto.fr pour savoir quel est la meilleure chose à faire lors d’un achat immobilier nécessitant des travaux.

Veillez à conserver un matelas de sécurité, surtout si vous réalisez des travaux

D’une manière générale, les banques attachent toujours une grande importance aux réserves financières  dont vous disposez. Ainsi, si vous négociez un prêt immobilier auprès d’une banque, celle-ci vous recommandera souvent d’augmenter la somme empruntée pour conserver un matelas de sécurité suffisant, une fois votre achat immobilier réalisé.

Ce raisonnement prend encore plus son sens lorsque vous achetez une maison qui nécessite la réalisation de travaux.

Le principal inconvénient de l’achat d’un bien nécessitant des travaux est l’incertitude causée par ces mêmes travaux. En effet, même en passant par des professionnels, on n’est jamais à l’abri d’une malfaçon, ou de coûts supplémentaires. C’est pour englober ces imprévus que nous vous recommandons d’intégrer une marge d’erreur à votre budget. Elle se situe généralement autour des 10 % du montant total des travaux.

C’est également pour cette raison que vous devez prêter une attention toute particulière à l’estimation de vos travaux par l’artisan. En effet, une mauvaise estimation peut faire bondir le montant de vos travaux et vous fragiliser, même avec les 10 % de marge que vous vous donnez

De quelles aides puis-je bénéficier pour financer mes travaux de rénovation ?

Prêt immobilier

Bonne nouvelle ! Vous avez à votre disposition plusieurs aides pour vous appuyer dans la réalisation de vos travaux.

 

Premièrement, pensez à la TVA ! S’il est souvent économique de réaliser ses travaux soi-même, gardez à l’esprit qu’en tant que particulier, vous serez prélevé de 20 % de TVA sur tous vos achats (outils, matériaux, etc.).

Par comparaison, la TVA sera de 10 % si vous avez recours aux services d’un professionnel. En passant par un professionnel, vous évitez donc des taxes !

La TVA peut même descendre à 5,5 % si vos travaux améliorent les capacités énergétiques de votre logement. En clair, en relisant des travaux d’isolation des murs ou de la toiture, vous ne serez quasiment pas imposé !

 

Deuxièmement, rendez-vous sur le site de l’Anah (l’agence nationale de l’habitat). Vous y retrouverez les différentes aides et crédits d’impôt auxquels vous pouvez prétendre selon le but de vos travaux. Des coups de pouce très attractifs sont par exemple accordés aux particuliers qui entreprennent l’amélioration énergétique de leur maison, ou son adaptation à une situation de handicap.

Crédit photo : Unsplash
Contenu réalisé en partenariat avec le site Pretto.fr

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitement