TOP
  /  Astuces et Conseils   /  Polisseuse : tout savoir pour bien la choisir

Polisseuse : tout savoir pour bien la choisir

+1

L’utilisation de la polisseuse est une solution rapide et efficace afin de polir la carrosserie d’un véhicule. Elle permet d’entretenir et de faire briller la peinture pour un rendu optimal. Mais comment bien choisir sa polisseuse ? Découvrez les différents modèles, les accessoires indispensables et des conseils pour bien polir !

Qu’est-ce qu’une polisseuse ?

La polisseuse est un outil électroportatif conçu pour polir des supports. Elle est très utilisée dans les garages automobiles pour entretenir la peinture sur les carrosseries. Cette machine permet de polir, lustrer et cirer tous les travaux de polissage. Pour bien choisir sa polisseuse, il convient de prendre en compte les pads, le mode et la vitesse de rotation. Très maniable, elle permet de rendre une surface parfaitement lisse.

La différence entre polissage et ponçage

Le polissage est une technique qui s’adresse particulièrement aux travaux sur les carrosseries alors que le ponçage assure un décapage sur des surfaces en bois (enlever une couche de peinture sur du bois par exemple).

Par ailleurs, il est important de savoir qu’à la différence de la ponceuse, la polisseuse ne fonctionne pas avec un disque abrasif. Il est nécessaire d’ajouter de la pâte à polir sur le disque en mousse de la polisseuse ou alors sur un chiffon doux et propre pour un travail à la main.

Quels sont les différents types de polisseuse ?

Afin de réaliser des travaux de polissage, vous aurez besoin d’une polisseuse. Celle-ci est à choisir en fonction du bricolage à effectuer. Découvrez les 3 types de polisseuse !

Polisseuse circulaire, d’angle ou rotative

La polisseuse rotative est un outil très puissant pouvant aller jusqu’à 1600 watts et 4000 tours par minute. Elle effectue des mouvements circulaires à grande vitesse pour des travaux difficiles et pointilleux comme une éraflure profonde. C’est pourquoi, cet outil électroportatif ne doit pas être manipulé par un bricoleur amateur. En effet, la polisseuse rotative peut abîmer la peinture sur la carrosserie si l’utilisation est faite par une personne non aguerrie.

Polisseuse orbitale ou excentrique forcée

Il s’agit d’un outil électroportatif léger, maniable et peu puissant (600 watts) doté d’une rotation aléatoire. Comme elle ne produit pas beaucoup de chaleur, la polisseuse orbitale peut être utilisée sans problème par un amateur de bricolage. De ce fait, il est possible d’appliquer du polish, de la cire ou encore du compound très facilement pour des travaux de finition et des petites corrections.

Polisseuse excentrique libre

La polisseuse excentrique à rotation libre est facile à prendre en main. Elle se compose de deux rotations superposées à l’origine d’une vibration pour une finition sans hologramme. Cet outil électroportatif est à la portée tous les bricoleurs.

Notre sélection pour vous

Tableau récapitulatif des vitesses de rotation des polisseuses

Outils électroportatifsPolisseuse rotativePolisseuse orbitalePolisseuse excentrique libre
Vitesses de rotation600 à 4000 tours par minute1500 à 6800 tours par minuteJusqu’à 3800 tours par minute

Bon à savoir

Quels sont les accessoires indispensables pour une polisseuse ?

Afin de bien polir la surface, vous aurez besoin de tampons en mousse, d’un plateau de ponçage, d’une éponge de polissage, d’une brosse métallique mais également de différents produits de polissage. Le polish est un produit abrasif (texture crème) utile pour enlever les petites griffures et rayures sur la carrosserie. La cire de voiture est pratique pour dissimuler les traces sur la peinture, faire briller la carrosserie et la protéger des mauvaises conditions climatiques. Le compound (ou le glaze) est un produit abrasif qui permet de supprimer les imperfections profondes.

Quelques conseils pour bien polir

Avant de commencer à polir la carrosserie, il convient de laver la voiture ou la moto afin d’enlever toutes les saletés pour un polissage optimal. Puis, vous devez appliquer un peu de pâte à polir sur le tampon de la polisseuse. Il est vivement recommandé de travailler en ligne droite et par section. Il ne faut pas rester trop longtemps sur une même partie de la carrosserie au risque d’abîmer la peinture. Pensez à rajouter un peu de produit si la polisseuse accroche trop à la peinture ! Une fois l’opération terminée, il ne vous reste plus qu’à nettoyer toute la surface à l’aide d’une serviette douce et propre.

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement