TOP
  /  Astuces et Conseils   /  Quel type de scie choisir en fonction de son usage ?

Quel type de scie choisir en fonction de son usage ?

+1

C’est l’outil le plus apprécié des bricoleurs grâce à sa polyvalence et à sa bonne maniabilité. La scie permet de réaliser différentes découpes sur divers matériaux (bois, plastique, PVC, plaques de plâtre…). Mais laquelle choisir en fonction de son usage ? Suivez le guide pour choisir une scie…

Comment faire son choix de scie ?

Vous devez faire des travaux de découpe ? Il est alors nécessaire de choisir une scie à bois en fonction des travaux de bricolage à effectuer. Découvrez les différentes gammes afin de faire votre choix !

Une scie manuelle ou une scie mécanique

La scie manuelle est utile lors d’une utilisation ponctuelle (car tout est fait à la main). Elle est pratique si vous devez effectuer des petits travaux de bricolage dans un lieu dépourvu d’électricité. De surcroît, la scie manuelle est peu onéreuse (coût faible à l’achat et pas de dépense énergétique supplémentaire).

En revanche, la scie mécanique offre davantage de confort et de performance lors de son utilisation. Toutefois, elle est coûte beaucoup plus chère que la scie à main, un budget à prendre en considération. Cette scie mécanique (qui nécessite d’avoir du courant sur le chantier, d’avoir charger la batterie ou d’avoir mis du carburant) peut être utilisée régulièrement pour des travaux bien précis et pour les gros projets de bricolage.

Une scie sur batterie ou une scie électrique filaire

Ce sont des scies mécaniques. La scie sur batterie est un outil pratique qui permet à un bricoleur d’être plus libre de ses mouvements. Toutefois, ce modèle n’est pas aussi puissant qu’une scie avec fil qui bénéficie d’un branchement électrique. Ce modèle est autonome mais seulement sur une courte durée. D’ailleurs, pour ne pas se retrouver avec un outil qui ne fonctionne pas, il est vivement recommandé de se munir d’une batterie de secours.

La scie électrique filaire, comme son nom l’indique… doit être branchée pour la faire fonctionner. Elle est dotée d’une bonne prise en main. Cependant, le cordon électrique peut devenir gênant sur le long terme. Parfois, vous aurez besoin d’une rallonge pour réaliser vos travaux de bricolage.

Quels sont les différents types de scie ?

Il existe une multitude de scies. Chaque modèle permet de réaliser des travaux de bricolage bien spécifiques. Découvrez les scies manuelles et les scies mécaniques !

Manuelles

  • Scie égoïne : cet outil est polyvalent. La scie égoïne est dotée d’une lame en métal qui permet de couper du bois et du métal. Les dents facilitent la coupe mais avec un résultat plus grossier.
  • Scie japonaise : complètement malléable, elle est dotée d’une lame souple qui permet de faire des coupes d’arasements. La scie japonaise est très utile pour réaliser des travaux de bricolage en minimisant les efforts.
  • Scie à bûche : comme son nom l’indique, elle permet de scier des bûches de bois. La scie à bûche se compose de grosses dents et d’une armature en acier.
  • Scie à métaux : c’est l’outil qu’il vous faut pour couper de l’acier, de l’inox ou encore de l’aluminium ! La scie à métaux est simple à utiliser et permet de scier des pièces métalliques.
  • Scie à dos : elle est à utiliser avec une boîte à onglet. La scie à dos contient des dents fines afin de réaliser des coupes nettes de tasseaux, de champlats mais également des coupes d’angles sur diverses pièces de bois.
  • Scie à chantourner : elle est dotée d’une lame fine avec un cadre en forme de U. La scie à chantourner permet de faire des courbes et des coupes légères bien précises.
  • Scie à guichet : cet outil se compose d’une lame allongée épaisse et rigide pratique pour travailler dans des endroits difficiles d’accès. La scie à guichet fait des trous dans les plaques de plâtre et le contreplaqué.
  • Scie d’élagage : elle sert tout simplement à élaguer ! La scie d’élagage est dotée d’un manche pour une bonne prise en main et d’une lame courbée.
  • Scie à araser : pratique pour les finitions et les coupes d’arasements, la scie à araser se compose d’une lame flexible qui permet de couper en surface une pièce de bois sans l’abîmer.
  • Scie à cadre : récurrent dans un atelier d’ébénisterie, cet outil contient un cadre en bois avec une lame sur un côté. Ultra polyvalente, la scie à cadre permet de réaliser différentes coupes (courbes, transversales…).

Mécaniques

  • Scie sauteuse : sa lame fine permet d’effectuer des coupes droites et arrondies bien nettes. Si vous souhaitez travailler le bois, le métal, le plastique et les plaques de plâtre, c’est une scie sauteuse qu’il vous faut !
  • Scie circulaire : elle assure des coupes droites, arrondies et en biseau. La scie circulaire est un outil électroportatif puissant qui permet de découper du bois massif, du contreplaqué et des panneaux de bois.
  • Scie à chantourner : idéal pour tous les bricoleurs créatifs, la scie à chantourner est pratique pour créer des jouets et autres coupes décoratives.
  • Scie plongeante : il s’agit d’une scie circulaire. Toutefois, la lame sort seulement quand le bricoleur met en marche l’outil. Très pratique, la scie plongeante permet de faire des coupes en plein milieu dans le bois.
  • Scie sabre : sa polyvalence est un véritable atout puisque la scie sabre permet de scier du métal, du bois et même des plaques de plâtre.
  • Scie à onglet : cet outil électroportatif assure des coupes transversales avec plusieurs angles. Très efficace, la scie à onglet permet de découper plusieurs types de matériaux.
  • Scie radiale : elle est idéale pour la coupe de pièces épaisses et des découpes biseautées. La scie radiale contient une lame qui assure des coupes précises sur du bois, du plastique, de l’aluminium…
  • Scie à ruban : idéal pour des travaux de menuiserie, la scie à ruban est pratique pour réaliser des coupes précises sur des pièces de bois épaisses.
  • Scie sur table : elle nécessite un espace d’accueil assez grand pour la réalisation des travaux de bricolage. La scie sur table permet des découpes rapides et nettes dans du PVC et du bois.

Notre sélection pour vous

Bon à savoir

Les bonnes pratiques lorsqu’on utilise une scie manuelle ou mécanique

Avant d’utiliser une scie, il est primordial d’avoir un équipement adéquat avec une paire de gants et des lunettes de protection pour assurer votre sécurité pendant la découpe. Dans un premier temps, vous devez mesurer la coupe à effectuer. Pour cela, il est nécessaire de tracer un repère sur la pièce de bois avec un crayon à papier. Puis, il convient de faire un trait de coupe à l’aide d’une équerre. Enfin, il ne vous reste plus qu’à bloquer la pièce de bois dans l’étau et de scier à l’aide d’une scie manuelle ou mécanique. Cependant, la scie manuelle demandera beaucoup plus d’huile de coude par rapport à l’utilisation de la scie mécanique.

Les conseils pour l’entretien de votre scie manuelle ou mécanique

La scie manuelle doit bénéficier d’un entretien régulier afin de la rendre plus performante lors de son utilisation mais également pour la garder plus longtemps en bon état. Il est possible d’entretenir la lame avec de l’alcool à brûler et un chiffon propre pour nettoyer toutes les saletés. Vous pouvez également huiler la lame avec un produit bien spécifique. Enfin, il est aussi possible d’affûter les dents de la scie manuelle afin d’obtenir un meilleur tranchant. Pour cela, il convient d’utiliser une lime.

Concernant l’entretien de la scie mécanique, il est nécessaire d’enlever tous les résidus à l’aide d’un pinceau. Afin de retirer la résine de bois, le mieux est d’opter pour de l’alcool à brûler. Ensuite, vous pouvez appliquer un produit antirouille sur la lame pour ne pas la changer trop fréquemment. Pensez également à affûter la lame si besoin !

A voir aussi :

A voir aussi :

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement