TOP
  /  Inspiration   /  La Tiny House : le concept de la maison mobile et écologique !

La Tiny House : le concept de la maison mobile et écologique !

C’est la nouvelle tendance en France… investir dans une Tiny House pour s’offrir un nouveau mode de vie ! Découvrez le concept de la maison minuscule automne : les avantages, le budget et la réglementation… On vous dit tout !

Qu’est-ce qu’une Tiny House ?

Une Tiny House est une maison minuscule avec une ossature en bois. Elle a les mêmes formes qu’une maison classique sauf que sa taille est considérablement réduite (entre 10 et 20 m2). Elle est également dotée d’un châssis roulant.

  • Écologique : il s’agit d’un habitat respectueux de l’environnement. Le processus de fabrication est artisanal avec l’utilisation de matériaux naturels et recyclables.
  • Mobile : cette micro-maison peut être déplacée sur la route grâce à un véhicule bien spécifique (fourgon, tracteur, van).
  • Confortable : elle est construite avec toutes les caractéristiques d’une maison en bois avec une isolation, une étanchéité à l’air, de l’électricité, de l’eau chaude, du chauffage et une VMC. Mais également avec tous les équipements nécessaires (salon, kitchenette, salle d’eau, chambre à coucher sur une mezzanine…).

Lire aussi : MaPrimeRénov’ : ce qui change en 2021 !, Idée maison : Une chambre spa avec vue

Un nouveau mode de vie avec la Tiny House : quels sont les avantages ?

Vivre dans une Tiny House permet de changer radicalement de mode de vie. Elle permet de vivre au contact de la nature dans un espace beaucoup plus confiné. Son aménagement est idéal pour une personne seule ou en couple. Si vous souhaitez en faire un logement principal, des sacrifices seront à faire… notamment sur la quantité d’affaires que vous traînez avec vous depuis plusieurs années ! C’est pour cette contrainte que ce type de maisonnette est plus utilisé comme un logement secondaire… pour le week-end et les vacances !

Une Tiny House, combien ça coûte ?

Devenir propriétaire est le projet d’une vie… et c’est désormais possible grâce à l’acquisition d’une Tiny House à moindre coût. Le budget se situe entre 20 000 au 90 000 euros TTC (tout dépend des options choisies).

  • Auto-construction : vous pouvez concevoir et construire par vos propres moyens votre Tiny House selon des modèles disponibles chez les constructeurs.
  • Hors d’eau et hors d’air : vous réalisez seulement le second œuvre à partir de la coque de la Tiny House.
  • Clés en mains : la Tiny House est prête à vous accueillir ! Vous n’avez plus qu’à installer vos petites affaires.

Une Tiny House cozy

L’intérieur de la Tiny House est composé de différentes pièces (séjour, cuisine, chambre à coucher, salle de bain, toilette…) où l’espace est optimisé. En effet, le gain de place est la principale caractéristique de cette petite maison montée sur roues ! Alors, tout a été pensé pour améliorer son ergonomie : meubles modulables, tablettes de rangement, placards coulissants…

Concernant son autonomie, il est vivement conseillé d’installer la Tiny House sur un terrain qui est équipé en eau et en électricité. Pour rester dans la thématique écologique, vous pouvez installer des panneaux solaires et des toilettes sèches. Mais sachez qu’il est tout à fait possible de chauffer son logement avec un poêle à bois ou à granulés voire même un radiateur ou un climatiseur réversible !

L’envers du décor : que dit la loi française ?

C’est un fait… la réglementation française met un sérieux coup de frein à vos envies d’évasion ! En effet, la loi encadre l’installation de la Tiny House sur un terrain privé.

Le passage d’un permis spécifique

Un permis BE est obligatoire afin de pouvoir déplacer la Tiny House. Ce permis permet de conduire une voiture attelée d’une remorque de plus de 750 kg. Il est important de savoir que la Tiny House ne peut dépasser 3,5 tonnes.

Résidence principale

C’est la loi ALUR qui encadre la Tiny House fixe. Une autorisation de la mairie est nécessaire pour en faire un logement principal. Vous devez respecter une charte de salubrité et de raccordements au réseau… mais également payer une taxe d’aménagement. Pour une Tiny House de plus de 20 m2, un permis de construire est obligatoire.

Résidence secondaire

La Tiny House est considérée comme une habitation légère de loisir où il est impossible de stationner plus de trois mois. Pour prolonger le stationnement, il faut demander une autorisation en mairie avec une déclaration préalable d’urbanisme. Si la Tiny House fait plus de 20 m2, celle-ci se transforme en demande de permis de construire.

L’assurance… un passage obligatoire !

Quand la Tiny House est sur la route, elle doit être assurée par le véhicule tracteur. Par contre, si elle se retrouve en stationnement, elle doit absolument être couverte par une assurance multirisque habitation. N’hésitez pas à demander des conseils à votre assurance pour avoir une offre personnalisée.

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement