TOP
  /  Tutos   /  Jardinage   /  Apprendre à fabriquer son potager
header potager

Apprendre à fabriquer son potager

Envie de réveiller le jardinier qui sommeille en vous ? Dans l’article d’aujourd’hui, nous vous proposons d’apprendre à construire un ou plusieurs carrés potagers afin de cultiver vous-même vos légumes, herbes aromatiques, petits fruits et autres.

Théotime nous explique comment fabriquer des carrés potagers de 150cm x 150cm de deux façons différentes – à l’aide de planches de récup’ ou bien de rondins de bois. Il nous conseille également sur les plantes à cultiver ainsi que sur les manières de décorer et entretenir son potager. A vos outils !

Théotime est un jeune homme passionné de nature, de jardin et de bricolage depuis son plus jeune âge. Très actif, il anime des ateliers, participe à des salons et des marchés et partage ses idées de créations sur son blog Créa’Théo. Vous pouvez également retrouver Théotime sur Instagram : @crea_theo !

Matériel et outils

Pour fabriquer votre potager, il vous faudra :

  • Une visseuse
  • Une scie à onglet ou une boîte de découpe + scie
  • Des vis
  • Une hachette
  • Des planches de récupération (type planches de coffrage) OU des rondins de bois de diamètre inférieur à 8cm  ainsi que des languettes de bois de 150cm de long et environ 4cm de largeur et 2 cm d’épaisseur.

La réalisation des barrières en rondins de bois sera ici plus détaillé car elle demande plus de temps.

potager

Fabriquer un carré potager en rondins de bois

Etape 1 : couper et fendre les rondins de bois

Pour commencer, il vous faut couper les rondins de bois à 30cm de manière à obtenir des barrières de cette hauteur. Pour cela, munissez-vous d’une scie à main ou d’une scie à onglet. Sélectionnez, dans la mesure du possible, des essences de bois imputrescible résistant bien au intempéries comme le châtaignier, l’acacia ou le chêne. Par la suite, fendez les rondins en deux à l’aide d’une hachette.

Il faut compter 25 demi-rondins de bois pour réaliser une barrière de 150cm de long. Ainsi, environ 100 demis-rondins seront nécessaire pour réaliser un carrée de 150cm x 150cm.

bois fendu
rondins de bois

Etape 2 : assembler les rondins pour obtenir les barrières

Désormais, vous pouvez commencer à créer vos barrières. Pour cela, prenez deux languettes de bois de 150cm de long, 4cm de largeur et 2cm d’épaisseur. Alignez tous les rondins de bois sur une longueur de 150cm. Disposez ensuite une languette de bois de part et d’autre des rondins, comme sur la photo ci-contre. Il ne vous reste plus qu’à visser – utilisez deux vis pour tenir un rondin (1 vis de part et d’autre).

Renouvelez l’opération 4 fois de façon à obtenir 4 barrières pour fabriquer un carré.

barrière rondins

Etape 3 : protéger le bois contre l'humidité

rondins bois

Avant d’installer les barrières au potager, Théotime conseille de les brûler rapidement à l’aide un chalumeau ou un désherbeur thermique afin de protéger le bois de l’humidité.

Cette méthode (shou-sugi-ban ou bois brulé) n’est pas très connue, mais elle est très efficace. L’autre solution consiste à utiliser des produits chimiques, mais ils pourraient se retrouver ensuite dans la terre de votre potager et même dans votre alimentation.

Etape 4 : installer les barrières

Une fois les 4 barrières fabriquées, vous pouvez installer votre premier carré potager.  Fixez les barrières à l’aide de tasseaux – enfoncez les tasseaux 20 cm dans le sol, vissez les barrières aux tasseaux et enfin placez un tasseau aux 4 coins du carré et au milieu de chaque barrière.

Si vous souhaitez réaliser plusieurs carrés potagers, Théotime conseille de créer des allées de 50cm de largeur. Vous pouvez laisser du gazon ou bien réaliser des allées en copeaux. Pour cela, placez du feutre géotextile pour éviter la pousse d’adventices (mauvaises herbes), fixez le feutre géotextile avec des agrafes de 10cm, puis étalez ensuite les copeaux de bois.

construire potager
copeaux potager
copeaux potager

Etape 5 : protéger le potager

Afin de pouvoir cultiver au printemps et en automne, il est conseillé d’installer une mini serre, un tunnel en plastique ou bien encore des châssis pour protéger les cultures. Théotime a opté pour la fabrication de châssis à l’aide de plaques de polycarbonate récupérées d’une véranda. Avec quelques charnières, on peut les ouvrir et les refermer facilement. Les châssis sont à maintenir fermés la nuit et en cas de mauvais temps pour emmagasiner la chaleur et la conserver, mais ne pas oublier de les ouvrir lorsque le soleil domine pour éviter que les cultures ne souffrent.

chassis potager

Fabriquer un carré potager avec des planches de récup'

Si vous choisissez de réaliser votre carré avec des planches (de coffrage par exemple), il vous faudra 2 morceaux de 150cm, 2 morceaux de 145 cm et 8 tasseaux de 40cm.

Avant toute chose, assemblez les 4 planches avec des vis pour obtenir un carré. Par la suite, brûlez légèrement le bois pour le protéger de l’humidité (même technique que pour le carré en rondins) puis enfoncez les tasseaux à 20cm dans le sol. Vissez ensuite le carré aux tasseaux. Placez un tasseau aux 4 coins du carré et au milieu de chaque planche. Enfin, vous pouvez habiller le carré potager avec des rondelles de bois ou comme ci-contre avec des morceaux de bambou fendus en deux.

potager planches

Que planter dans vos carrés potagers ?

Si comme Théotime vous avez fabriqué plusieurs carrés, il est intéressant de donner un thème à chaque carré. Voici des exemples :

Carré de plantes aromatiques : thym, persil, romarin, basilic, ciboulette, menthe … recherchez également des herbes aromatiques que nous utilisons peu afin de les remettre au gout de jour et les faire découvrir aux enfants. Certaines ont d’ailleurs des vertus médicinales, comme la bourrache, la mélisse, la sauge, l’origan ou encore l’oseille.

Carré de fruits gourmands : fraisier, framboisier, groseillier, rhubarbe…

Carré de salades : jouez avec les différentes variétés, couleurs comme si vous composiez un tableau (feuille de chêne, romaine, roquette…).

– Carrés avec des tomates, des haricots, concombre, courgettes…toutes les idées sont bonnes !

Entretenir son potager

Quand on parle de potager, l’image qui vient souvent à l’esprit est celle de notre grand père qui laboure son potager pour obtenir une « belle terre » sans mauvaise herbes. Seulement, on s’est rendu compte que cette méthode n’était pas bonne à long terme. En cultivant de cette façon, on épuise notre sol qui devient de moins en moins fertile. Pour remédier à cela, une méthode est de plus en plus utilisée : c’est la permaculture. En quoi cela consiste ?

potager

La permaculture repose sur 3 piliers essentiels :

  • Ne pas laisser pas le sol nu pour protéger le sol de l’érosion due à la pluie et au vent, éviter une forte évaporation, et enfin donner de la nourriture au sol, aux bactéries et aux vers de terre. Les espèces vivantes dans le sol vont se nourrir du paillage qui le couvre. Elles vont dégrader ces éléments et en faire un terreau qui va enrichir le sol: c’est un cercle vertueux.

 

  • Travailler le sol à minima : il faut arrêter le bêchage. La partie la plus fertile se trouve dans les premiers centimètres. En bêchant, on déstructure complètement le sol en plaçant les éléments les plus fertiles au fond et les éléments les moins riches à la surface. Le bêchage nuit également aux occupants (bactéries, vers de terres…). C’est pour cela qu’il faut préférer travailler le sol au minimum en l’aérant, à l’aide d’une grelinette (outil phare de la permaculture).

 

  • Recycler : utilisez les tontes du jardin, mettez-les au compost, broyez vos végétaux et utilisez-les comme paillage. Rien ne se perd, tout peut être utilisé et réutilisé ! Toute matière végétale est potentiellement source d’humus et il convient de n’en négliger aucune.

Décorer son potager : étiquetage et tuteurage

ardoise potager

Il ne vous reste plus qu’à décorer votre potager ! Cette étape est importante, car elle permet de donner encore plus de vie à cet espace et de le personnaliser encore un peu.

Vous pouvez par exemple mette une ardoise dans le potager pour écrire les légumes prêts à récolter (photo ci-contre).

Concernant le tuteurage des tomates, vous n’avez pas besoin d’acheter des tuteurs en plastique dans les grandes surfaces. Récupérez des morceaux de bois bien droits et créez une structure pour maintenir les tomates.
Le tuteurage peut également être utilisé pour les haricots à rame (ils grimpent à 2 mètres de haut). Créez alors une structure en forme de tipi, et plantez les haricots en poquet (5 graines par trous) à chaque pied du tipi.
A vous d’être imaginatif pour créer des structures pratiques et esthétiques pour le potager !

Vous pouvez également décorer votre potager en apportant un étiquetage. Cela permet notamment de sensibiliser vos enfants et leurs apprendre le nom de chaque plante. Ici, Théotime a récupéré des morceaux d’ardoise.

tuteurage potager
etiquetage potager
tuteurage potager

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour fabriquer un super potager ! C’est le moment de planter, les « saintes glaces » sont passées ! Elles se situent entre le 11 et le 13 mai – après cette date, le risque de gel n’est plus à craindre.

Nous remercions chaleureusement Théotime pour ce tutoriel et ces conseils avisés ! Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à consulter nos autres articles basés sur les créations de Théotime :

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement