TOP
  /  Tutos   /  Jardinage   /  Comment faire une bouture ? Tout savoir !

Comment faire une bouture ? Tout savoir !

Vous adorez vos plantes et vous aimeriez bien en avoir plus ? Et si vous vous mettiez au bouturage ? Cette possibilité propre aux végétaux permet aux cellules de se diviser et donc de se multiplier à partir d’une plante mère. À partir d’une plante, vous allez pouvoir créer un nouveau végétal semblable, à condition d’avoir les bons conseils et les bonnes méthodes !

Johann, formateur en permaculture passionné par la nature et le potager. Il est présent sur différentes plateformes comme Youtube, chaîne sur laquelle il vient de se lancer où vous pouvez retrouver des vidéos explicatives. Il a également écrit un livre « Stratégie anti-bestioles au jardin 100% naturel ». Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur son compte Instagram @permacultureaujardin !

Où couper pour faire une bonne bouture ?

Avant de procéder à la coupe, vérifiez que la plante que vous souhaitez bouturer, dit plante mère, soit saine et sans maladies. Pour être valable, la bouture que vous allez effectuer doit avoir au moins trois ramifications, c’est-à-dire 3 yeux.

Vous devrez garder au moins 15 cm de tige et garder un peu de feuillage, mais pas de fleurs.

1.Prélever la bouture de la plante mère une fois vos vérifications effectuées.

2. Sélectionner la bouture sous un œil, à l’aide d’un ciseau ou d’un sécateur propre, idéalement sous un angle de 45°.

3. Garder seulement quelques feuilles en haut de la bouture et éliminer le reste.

Une fois que vous avez prélevé votre bouture, il va falloir la préparer pour lui donner toutes les chances de reprendre vie. 

  1. Enlever l’écorce sur 1 cm de hauteur sur quelques millimètres d’épaisseur sous le nœud pour les boutures sur bois. Pour les herbacés ne touchez rien.
  2. Pour privilégier la formation des racines, enlever le bourgeon terminal s’il y en a un.

Quand faire des boutures au jardin ?

Il y a plusieurs périodes propices pour faire du bouturage au jardin. Traditionnellement, le bouturage se fait du printemps à l’automne. Voici un aperçu des meilleures périodes où bouturer vos plantes :

  • Au printemps, pour les boutures faites sur rameaux non lignifiés, c’est-à-dire sur tige pour les herbacés comme le fushias, berbéris, etc.
  • En juin, pour toutes les boutures faites sur bois tendre, qui correspond aux rameux de l’année comme le chrysanthème, les œillets, l’anthémis.
  • L’été, pour les rameaux encore tendres qui commencent à peine à durcir à la base comme les géraniums, les arbustes persistants.
  • À la fin de l’été, pour les rameaux secs sur bois durs comme les arbres, les petits fruitiers et les plantes grimpantes.

Il est aussi possible de réaliser des boutures à n’importe quel moment de l’année à condition que ce soit une bouture à l’étouffée.

On appelle bouture à l’étouffée celles qui sont mises sous cloche ou dans des godets avec protection. Votre taux d’humidité ambiant doit aussi être en permanence à 100% et il est indispensable de faire rentrer de l’air sous cloche tous les 2 jours pour éviter que ne se produise un phénomène de pourrissement.

Vous pouvez bouturer de cette façon, la lavande, l’hortensia, le buis…

Notre sélection pour vous

Comment repiquer une bouture pour que ça prenne ?

Il y a 3 techniques différentes pour repiquer une bouture saine :

Repiquer en godet

Cela peut être avantageux, car vous pouvez maitriser le taux d’hygrométrie dans l’air en plaçant votre bouture sous cloche par exemple. Vous devez procéder comme suit :

  1. Repiquer la bouture dans des godets avec un mélange léger de terreau et de sable.
  2. Creuser un trou d’environ 5 cm de profondeur.
  3. Arroser régulièrement à l’aide d’un pulvérisateur.

Repiquer dans de l’eau

C’est une technique très utilisée :

  1. Plonger la bouture dans un pot opaque contenant de l’eau.
  2. Changez l’eau régulièrement, au minimum une fois par semaine.
  3. Observer quelques semaines.
  4. Planter ensuite la bouture avec ses racines au printemps, en début d’été ou début d’automne.

Repiquer en terre

  1. Prélever votre bouture et procéder sans attendre au repiquage pour ne pas que ça ait le temps de sécher.
  2. Faire un trou de 5 cm de profondeur à l’endroit souhaité.
  3. Planter en terre le côté coupé de la bouture.
  4. Arroser régulièrement à l’aide d’un pulvérisateur.

Quelles hormones de bouturage utiliser ?

Pour éviter d’utiliser des hormones de synthèse pour stimuler la formation de racines, voici quelques exemples de recettes naturelles qui vous permettront de réaliser vos propres hormones de bouturage home made.

  • Infusion de saule : Réaliser cette infusion avec des des tiges de saule et laissez macérer au moins 24 h avant de récolter le liquide filtré qui aura épaissis.

  • Vinaigre de cidre : il va aider à stimuler le système racinaire de vos boutures.

  • Infusion de cannelle : pour prévenir de certaines maladies et surtout des champignons.

  • Le miel : il évite l’apparition de maladies et désinfecte.

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement