TOP
  /  Tutos   /  Maison   /  Fabriquer une terrasse en bois sur sol meuble
header terrasse

Fabriquer une terrasse en bois sur sol meuble

Lorsque l’on a un bel extérieur, on veut pouvoir en profiter au maximum. Et pour pouvoir en profiter, on cherche à ce qu’il réponde au mieux à nos attentes ! Le choix revient aux goûts de chacun. Si vous avez pour ambition de fabriquer une belle terrasse en bois dans votre jardin, vous êtes tombé sur le bon article. Suivez Théotime au cours des étapes de sa réalisation !

Théotime est un jeune homme passionné de nature, de jardin et de bricolage depuis son plus jeune âge. Très actif, il anime des ateliers, participe à des salons et des marchés et partage ses idées de créations sur son blog Créa’Théo. Aujourd’hui, il nous explique comment réaliser une terrasse de 30m² sur un sol instable.

Vous pouvez également retrouver Théotime sur Instagram : @crea_theo !

Matériel et outils

Menuiserie

Electricité 

  • Une pince à dénuder
  • Un tournevis d’électricien
  • Un domino électrique ou Wago
  • Un câble 3×2 de 5mm²
  • Un câble 3×1 de 5mm²
  • Une boîte de dérivation
  • Du scotch d’électricien et un isolant
  • Des spots encastrés, des appliques murales, des bornes d’extérieur…
  • Un interrupteur étanche
  • Une prise électrique étanche

Autres

  • Du feutre géotextile
  • Des agrafes de 15cm e acier galvanisé pour feutre géotextile
  • Un foret à béton
  • Une cheville à frapper 8cm
  • Un marteau
  • Un niveau à bulle
  • Une règle de maçon
  • Un mètre ruban
  • Un crayon de menuisier
  • Une équerre
  • Des plots réglables
  • Une dalle stabilisatrice pour plots réglables ou parpaing plain de 20

Choisir les lames de votre future terrasse

Bien choisir l’essence du bois est primordial. Ce choix aura un impact sur la durabilité de votre terrasse. En effet, si votre terrasse est exposé plein sud ou posée autour d’une piscine, Théotime conseille de prendre un bois de très bonne qualité (bois exotique). Si votre terrasse est plein sud et que vous optez pour du pin, celui-ci ne va pas tenir longtemps. Il risque de se fendre, de vriller et de faire des échardes.

D’un point de vue purement esthétique, chaque essence de bois a sa propre couleur. Les lames peuvent avoir une surface rainurée, lisse ou bombée.

Deux grandes catégories de bois :

  • Les bois massifs européen

On compte notamment : douglas, robinier, mélèze, châtaigner. Ces bois résistent bien au milieu humide. D’autres bois comme le pin auront besoin d’un traitement autoclavé pour les rendre parfaitement adaptés. Théotime conseille de choisir les lames de terrasse de classes comprises entre 3 et 4.

  • Les bois exotiques

Véritable star de la terrasse en bois, il existe de nombreuses essences comme : Almendrillo, Itauba, Tali, Ipé ou Massaranduba. Le choix se fait essentiellement sur l’aspect esthétique lié aux différentes teintes existantes. Le bois exotique est parfaitement adapté pour une utilisation en milieu humide. Il garantit la pérennité de votre terrasse.

Toutefois le prix entre un bois massif européen et un bois exotique varie énormément !

 

Une fois les lames de terrasse choisies, il reste à déterminer précisément les dimensions de la future terrasse. Il est conseillé de commander 5% de lames supplémentaires. Elles vous seront utiles car vous aurez des chutes.

Etape 1 : mise en place des fondations de la terrasse

Théotime a construit la terrasse sur un sol meuble avec un dénivelé d’environ 4 cm/mètre. La structure de la terrasse est composée de lambourdes qui permettent de tenir les lames, posées sur des plots réglables en PVC. Les plots réglables reposent sur des parpaings pleins ou des dalles stabilisatrices.

Avancez rangée par rangée en mettant toutes les dalles stabilisatrices de niveau. Pour caler les dalles, utilisez du sablon. Sur une rangée, espacez les plots réglables tous les 80cm.

Dès que les dalles sont de niveau, posez les plots réglables. Pour vous faciliter la tache, il est conseillé de mettre un peu de colle sous les plots pour éviter qu’ils ne bougent lorsque vous posez la lambourde.

fondement terrasse
fondement terrasse
fondement terrasse

Par la suite, découpez la lambourde à la bonne taille. Vous pouvez joindre deux morceaux de lambourde bout à bout si celles-ci ne sont pas assez longues. Vissez les plots à la lambourde, puis mettez-la de niveau en utilisant le niveau à bulle et en tournant le vérin des plots. Prévoyez entre 38 et 42cm entre chaque lambourde.

fondement terrasse
fondement terrasse
fondement terrasse

Dès que la structure est terminée, mettez un feutre géotextile sous la terrasse pour éviter la pousse des mauvaises herbes. Fixez-le avec des agrafes galvanisées (4 au m² environ).

Etape 2 : fixation des lames et passage des gaines électriques

La structure de la terrasse est terminée. Bonne nouvelle, vous avez fait le plus dur !

Désormais, posez l’intégralité des lames de terrasse sur la structure afin d’effectuer un montage à blanc. Ceci va vous permettre de sélectionner les plus belles planches et mettre de côté les moins bien calibrées.

Ici, Théotime a choisi de poser les lames dans le sens longitudinal car elles sont rainurées et conduisent l’eau. En général, les lames se pose perpendiculairement. Si vous souhaitez poser les lames dans le sens perpendiculaire, vous devez inverser le sens de la structure pour pouvoir fixer les lames sur les lambourdes.

Il est très important de faire le calepinage de votre future terrasse. Le calepinage permet de reporter sur un plan la façon dont vont être posées les lames. Il indique les dimensions des lames utilisées, leur nombre et la surface qu’elles représentent. Vous allez pouvoir créer le motif de votre terrasse en choisissant le type de pose.

fixation lames
fixation lames
fixation lames

Différents types de poses

  • La pose droite : méthode la plus simple et la plus rapide quand vous disposez d’une terrasse d’une largeur inférieure ou égale à la longueur des lames.
  • Les coupes perdues : consiste à ce que les aboutages des lames de terrasse soient disposés de façon aléatoire. Elle permet de limiter les pertes.

Ici, Théotime a opté pour la technique de la pose décalée à joint de pierre. Les aboutages sont situés de manière répétitive une rangée sur deux, de façon à ce qu’il n’y ait que deux lignes d’aboutage. Afin d’avoir un rendu symétrique, les lames doivent être coupées exactement aux mêmes dimensions.

Une fois que vous avez réalisé votre plan et sélectionné les meilleures planches, vous pouvez commencer la découpe. Il est plus simple et plus rapide d’utiliser une scie à onglet, si vous n’en avez pas, une scie circulaire fera l’affaire ! Fixez les lames au fur et à mesure avec des vis inox auto foreuses de longueur 2,5 fois l’épaisseur de la lame. Il est nécessaire de fixer les lames avec systématiquement une de chaque côtés de la planche, pour éviter que celle-ci ne vrille.

Il est également important de laisser un espace entre chaque lame (4mm environ) pour l’évacuation de l’eau et la dilatation des lames. Pour obtenir 4 mm d’espace entre chaque lame, vous pouvez utiliser des petites calles en bois et pousser la lame contre.

lames terrasse

Théotime a également fabriqué une marche pour accéder plus facilement à la terrasse !

marche terrasse
marche terrasse
marche terrasse

Etape 3 : installation de l'électricité

Si vous souhaitez intégrer de l’éclairage dans la terrasse (comme des spots encastrés), posez des gaines de diamètre 16mm² dans lesquelles vous passerez du câble de 1,5mm².

Veillez à respecter certaines règles. Si vous souhaitez apporter des points d’éclairages, tirez une ligne du compteur avec du câble en 1,5mm². Installez un disjoncteur de 16A. vous pouvez ainsi raccorder 8 points lumineux maximum sur ce circuit. Si vous souhaitez installer des prises de courant, tirez une ligne du compteur avec du câble en 2,5mm². Installez un disjoncteur de 20A, vous pouvez ainsi raccorder jusqu’à 12 prises sur ce circuit.

Il est également important de passer les câbles électriques dans des gaines ICTA afin de protéger les câbles des intempéries. Pour passer un câble électrique en 1,5mm², une gaine de diamètre 16mm suffit. Pour passer un câble électrique en 2,5mm², une gaine de diamètre 20mm est nécessaire.

Concernant les prises électriques, les sports encastrés, les appliques murales et les boites de dérivations, celles-ci doivent être étanches. L’indice de protection qui figure obligatoirement sur les lampes destinées à un usage en extérieur est identifié par les lettres « IP » suivis de 2 chiffres.  Théotime conseille de choisir des luminaires de protection minimum IP54.

électricité
électricité

Pour les spots encastrés, percez un trou du diamètre du spot à l’aide d’une scie cloche ou d’une scie sauteuse. Raccordez ensuite les câbles à l’aide de dominos électriques dans une boite de dérivation étanche. Raccordez les spots les uns aux autres. Enfin, n’oubliez pas d’installer un interrupteur étanche ou un détecteur de mouvement en début de circuit. Théotime conseille de choisir des lampes à faible consommation, des ampoules de 7W suffissent. Installez les spots à 2-3 mètres d’intervalle autour de votre terrasse.

Etape 4 : habillage d'un mur en bois et fabrication d'un banc

Si comme Théotime vous souhaitez habiller un mur avec un bardage bois, voilà comment procéder.

Pour commencer, vérifiez si le mur est bien droit avec un niveau à bulle. Si ce n’est pas le cas, il va falloir fixer des cales en bois à l’aide de chevilles à frapper pour rattraper le mur (voir photos).

Dès que vos cales sont fixées, installez perpendiculairement au sol des lambourdes ou des lames de terrasse coupées en deux afin d’avoir une structure sur laquelle fixer le bardage bois. Installez un renfort tous les 40 à 60cm environ.

Enfin, vissez les planches de bois sur la structure en laissant bien évidement 4mm d’espace entre chaque lame.

mur bois
mur bois
mur bois

Pour la fabrication du banc le long de mur en bardage bois, Théotime simplement créé une structure en lambourde traité classe 4. L’assise est à 45 cm de haut et la profondeur de 45cm également. À vous de choisir la dimension de votre banc, puis créez une structure solide pour habiller le banc de planches de bois.

En utilisant des lambourdes traitées classe 4 vous pouvez faire reposer votre banc à même le sol ou bien reprendre sur la structure de la terrasse et le mur.

Si vous souhaitez installer des appliques murales, repérer leur emplacement et pensez à passer vos gaines électriques avant de fixer le bardage bois.

banc bois
banc bois
banc bois

Etape 5 : plantation des végétaux

Dès le départ, Théotime a choisi de ne pas coller la terrasse contre le mur du fond afin d’avoir un espace de 35cm de large pour planter des végétaux. Avant d’installer les lames de terrasse, il a mis en place une nappe de protection (delta MS) pour éviter que la terre ne soit en contact avec le bois. Par la suite, il a planté les différents végétaux sélectionnés, ici des plantes d’ombre.

plantation végétaux
plantation végétaux
plantation végétaux

Pour éviter la pouce de mauvaises herbes et protéger le sol, Théotime a installé un paillage minéral (ardoise). Si possible, évitez le paillage en copeaux de bois car sa dégradation pourrait nuire à la terrasse.

Vous avez désormais de nombreuses clés en main pour fabriquer une jolie terrasse en bois ! Nous remercions une nouvelle fois Théotime pour ce super tutoriel et ses conseils toujours aussi avisés.

Il ne vous reste plus qu’à meubler votre terrasse comme vous le souhaitez et à profiter de votre extérieur.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à découvrir nos autres réalisations idéales pour l’été :

Commentaires (6)

  • MAERTENS MAERTENS

    Je me demande si une pergola serait stable sur ce genre de terrasse, je suis dans une région de grand vent

    reply
  • Patte F

    Superbe…il a vraiment très bien travaillé, c’est soigné et fait avec beaucoup de goût. Bravo a lui, et son fils…;)

    reply
  • Celayeta

    Tres belle article

    reply
  • O.l

    Il ne vaudrait pas mieux installer le geotextile en premier? Et vous parlez de le fixer avec des agrafes mais le fixer à quoi? Il paraît qu’ il est préférable de rajouter du gravier ou sable sur le geotextile pour empêcher durablement la levée des « mauvaises herbes » : vous en pensez quoi? Et si oui, quelle épaisseur conseilleriez-vous?

    reply
    • Julie

      Bonjour,

      Effectivement on peut mettre une couche de sable sur le géotextile mais en général c’est pour y appliquer un revêtement type gazon synthétique afin que le sol soit parfaitement plat.

      reply
  • anne charlotte

    superbe!
    petite astuce: mettre l’éclairage sur la tranche de la marche afin de ne pas être ébloui en descendant de la terrasse…

    reply

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement