TOP
  /  Astuces et Conseils   /  Comment bien hiverner sa piscine ?
Comment bien hiverner sa piscine ? - Brico Privé

Comment bien hiverner sa piscine ?

Vous avez profité de votre piscine tout l’été mais avec l’automne, le temps se prête moins à la baignade. C’est le moment idéal pour procéder à l’hivernage de votre piscine. Mais qu’est-ce que l’hivernage, quand, pourquoi et comment le réaliser ? On vous dit tout dans cet article.

L’hivernage : pourquoi et quand ?

L’intérêt de l’hivernage

L’hivernage est une étape indispensable pour tous les propriétaires de piscines. Il consiste à préparer le bassin de manière à ce qu’il résiste le mieux possible à l’hiver et ses températures parfois très froides. L’intérêt de cette pratique est de retrouver sa piscine et l’eau qu’elle contient en bon état au retour des beaux jours. Pas besoin de remplacer intégralement l’eau ou de dépenser des centaines d’euros pour rattraper une eau verdâtre. Un hivernage bien effectué permet donc de réaliser des économies de temps et d’argent.

Nous vous recommandons

Le moment idéal pour hiverner sa piscine

Il est inutile de commencer l’hivernage dès le début de l’automne. En effet, il faut attendre que la température de l’eau se stabilise à 12°C ou moins pour entamer les actions d’hivernage. Au-dessus de cette température, les bactéries et algues continuent de se développer. Cependant, il faut aussi veiller à ne pas effectuer l’hivernage trop tard pour éviter les premières gelées.

Différents types d’hivernage

Il existe deux types d’hivernage : l’actif et le passif. Même si les actions principales sont similaires, ces deux techniques diffèrent sur plusieurs points.

Hivernage actif

L’hivernage actif consiste en un ralentissement des traitements. Il est particulièrement adapté aux régions dont le climat est doux, rarement touchées par les gelées. Pour un hivernage actif réussi, il suffit de filtrer la piscine quelques heures par jour et de s’assurer régulièrement du bon équilibre de l’eau.

Hivernage passif

L’hivernage passif est aussi appelé hivernage complet. Il est idéal pour les régions souvent sujettes aux gelées et aux températures extrêmes. Contrairement à l’actif, il ne nécessite aucun traitement : tous les systèmes sont arrêtés. Même s’il ne demande aucune attention pendant l’hiver, il demande davantage de travail pour sa mise en place.

Comment hiverner sa piscine ?

Nettoyer la piscine

Quel que soit l’hivernage que vous envisagez, un nettoyage complet du bassin et des accessoires est un passage obligé. Robots et balais sont vos meilleurs amis pour cette étape. Nettoyez bien le fond, les parois, l’échelle ou l’escalier.

S’occuper de l’eau

Effectuez ensuite un traitement choc de l’eau et vérifiez le pH avant de laisser tourner la filtration en continu pendant au moins 24 heures. L’action suivante, obligatoire seulement pour l’hivernage passif, consiste à baisser le niveau de l’eau à environ 10cm en-dessous des buses de refoulement et du skimmer.

Attention : ne videz jamais totalement votre piscine ! Sans eau, la structure sera fragilisée et peut même se fissurer

Nettoyer les différents éléments

Nettoyez ensuite le skimmer, les buses et les prises-balai. Une fois ces éléments propres, placez des bouchons sur les buses et les prises, ainsi qu’une bouteille gizzmo dans le skimmer. Evidemment, ce n’est pas nécessaire en cas d’hivernage passif. C’est ensuite au tour du filtre d’être nettoyé avec les produits adéquats.

Vidanger

Pour un hivernage passif, pensez à vidanger toutes les canalisations une fois la filtration arrêtée. L’objectif est d’évacuer tout l’eau susceptible de s’y trouver pour éviter qu’elles n’explosent en cas de températures très basses.

Verser un produit d’hivernage

Le rôle d’un produit d’hivernage est de stabiliser l’eau. Il permet de réduire le développement de bactéries, d’algues, de calcaire … Pour s’assurer que le produit est réparti de manière homogène dans tout le bassin, il est conseillé d’en verser à plusieurs endroits puis de « mélanger » à l’aide d’un balai à manche télescopique. Cette étape est également recommandée pour un hivernage actif.

Protéger le bassin

Pour finir, l’installation d’une couverture d’hivernage permet de protéger la piscine du froid et des éventuelles saletés. A noter que les bâches à bulles ne sont pas forcément conçues pour résister aux températures froides. Veillez donc à acheter un matériel adapté.

L’hivernage d’une piscine n’a désormais plus de secret pour vous. Il ne vous reste plus qu’à attendre que votre piscine atteigne la bonne température, puis vous pourrez vous jeter à l’eau !

Comment bien hiverner sa piscine ? - Brico Privé

Partagez en commentaire vos astuces pour avoir une eau limpide au retour des beaux jours

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement