TOP
  /  Tutos   /  Bricolage   /  Bois brûlé ou technique du Shou Sugi Ban, comment faire ?

Bois brûlé ou technique du Shou Sugi Ban, comment faire ?

L’effet bois brulé est plus que tendance en ce moment et est revisité à toutes les sauces. On l’appelle bois brûlé, Yakisugi ou Shou Sugi Ban et il permet de créer un effet « bois vieilli » tout en augmentant la résistance du bois. Idéal pour une façade de maison ou du mobilier par exemple. C’est une méthode facile et respectueuse de l’environnement.

Voici un petit tutoriel pour vous mettre au goût du jour proposé par Will & Woods.

La devise de Will & Woods : rien ne se perd tout se transforme. William réalise des créations uniques sur mesure autour du bois. Toutes ses créations sont respectueuses de l’environnement, sujet lui tenant à cœur. Il est incollable sur le travail du bois et il va vous révéler tous ses secrets . Vous pouvez le retrouver sur son compte Instagram @will.and.woods .

Qu’est ce que la technique du bois brulé ?

Le Shou Sugi Ban est une technique ancestrale japonaise qui consiste à brûler une des faces de la planche de bois massif. À l’origine, c’est avant tout une philosophie bouddhiste qui consiste à mettre en valeur les imperfections et les défauts du bois. Avec le temps, les japonais se sont aperçus que cette technique augmentait la résistance et la longévité du bois.

Le bois brûlé japonais serait plus résistant à l’eau, aux UV, aux incendies, aux insectes, aux champignons et moisissures. Une fois brûlé, la durée de vie du bois peut aller jusqu’à 100 ans !

La plupart des maisons au Japon étaient construites en bois, les habitants craignaient les intempéries et la propagation des flammes en cas d’incendie. La couche supérieure carbonisée a un effet « retardateur ».

Voilà une méthode respectueuse de l’environnement, économique et inoffensive pour l’homme car l’utilisation de produits chimiques pour traiter ou protéger le bois est inutile.

Ces articles vont vous intéresser : Fabriquer une table basse en palette avec finition en bois brulé , Réutiliser vos palette pour en faire des tables jumelles

Quel bois utiliser pour le Shou Sugi Ban?

Le cèdre (sugi en japonais) est la principale essence de bois utilisée pour cette technique, mais plusieurs autres essences sont envisageables, le pin, le hêtre, le chêne, l‘érable et tant d’autres !


Le rendu sera différent selon le bois utilisé, l’intensité du brûlage ou si nous décidons ou pas de brosser le bois par la suite pour donner davantage de reliefs.

Confectionner son bois brulé chez soi

Étant bien plus complexe, je vous passe les détails de la technique de brûlage traditionnelle pratiquée auparavant au Japon et vous explique plutôt la méthode moderne qui est plus simple.
Pour se faire il vous faudra :

  • du bois
  • un chalumeau
  • une brosse métallique
  • des gants
  • des lunettes de protection

Notre sélection pour vous


Vous l’aurez compris, à l’aide du chalumeau, brûlez le bois selon vos goûts. Le temps de brûlage fera varier l’intensité de la teinte. Avec juste quelques reflets dorés ou complètement carbonisés, c’est à votre convenance ! Pour la dernière étape, je préconise d’utiliser une huile végétale en finition.
Personnellement je le brosse un peu pour faire ressortir le veinage du bois et faire réapparaître légèrement sa teinte naturelle. Le rendu est juste sublime !

Il faut par contre savoir que si vous décidez de le brûler légèrement, les vertus citées plus haut (résistance à l’eau, incendies, invasion d’insectes ou apparition de moisissures) ne seront plus de rigueur, c’est en carbonisant totalement le bois qu’il sera protégé.

Le Yakisugi, nouvelle tendance qui respecte l’environnement


En plus de tous les avantages cités, avec l’engouement pour le bois, le côté naturel, et le respect de l’environnement, le bois brûlé japonais est devenu très tendance. Les architectes ont adopté cette technique ancestrale.


Très décoratif, vous pouvez l’envisager sur de petits objets (boîtes, luminaires, bar à croquettes, etc…) ou meubles en bois tel que des tables basses, bureau, console, buffets, table de chevet, etc… parfait pour la décoration d’intérieur, vous pouvez également l’utiliser en bardage sur un mur intérieur ou extérieur de la maison, en soubassement ou en parement sur un bar par exemple.


Vous pouvez également apporter de la modernité à un meuble que vous possédez déjà, plutôt que de le peindre en noir, brûlez-le ! C’est une méthode de patine comme une autre mais c’est bien plus stylé qu’une simple peinture noire.

C’est une méthode très esthétique, peu coûteuse et surtout vous pouvez le faire vous-même. Voici quelques exemples de réalisations et décorations, laissez-vous inspirer.

Désormais, vous connaissez tout ce qu’il faut savoir sur le bois brûlé japonais, j’espère que cet article vous a plu ! À vos chalumeaux, à vos brosses et ne négligez pas votre paire de gants ! Mais surtout laissez parler votre créativité.

Personnellement j’adore cette méthode et la pratique régulièrement.

Commentaires (10)

  • pascal

    Bonjour, en Quoi brûler du bois est respectueux de l’environnement ??

    reply
    • Julie

      Bonjour, vous n’utilisez pas de produits chimiques pour protéger votre bois et qui plus est il a une durée de vie très longue avec cette technique

      reply
  • Rolland

    J’ai apprécié cette technique découverte ! Merci

    reply
  • Patrick MILLET

    Super idée
    A voir pour la pratique!!!

    reply
  • Christine

    Ça donne envie d’essayer. J’espère ne pas mettre le feu !

    reply
  • François

    Petite question: comment peut-on éviter de se noircir (les mains, les vêtements, …) en touchant le bois ainsi brulé?

    reply
    • Julie

      Bonjour François,
      Le mieux est de porter des gants pendants toute la manipulation du bois. Une fois le bois débarrassé des cendres après le passage de la brosse métallique, il faut appliquer une huile végétale comme de l’huile de lin, qui servira de protection naturelle.

      reply
  • Céline

    Et si le bois dois servir pour des meubles d’extérieur que peut on mettre pour qu’il résiste aux intempéries et aux insectes ?

    reply
  • Jean-Claude

    On faisait ca il y a une trentaine d’annees, beaucoup de deco de pizzerias, restaurant savoyard, poutres apparentes, il faut croire que la mode revient. Mais a cette epoque on badigonner le bois au diesel avant le brulage. Moins ecolo qu’aujourdhui, ca devait servir a empechez les insectes de penetrer dans le bois.

    reply
  • Muriel

    Ça doit être très bien et sympa
    Vous avez mon mail qui veut m’envoyer plus de photos je prend
    Merci

    reply

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement