TOP
  /  Astuces et Conseils   /  Les 5 principaux avantages d’une piscine hors sol
piscine hors sol

Les 5 principaux avantages d’une piscine hors sol

Depuis plusieurs années, les piscines hors sols remportent un franc succès auprès des français. Prix, installation, démarches … Quels sont les éléments qui peuvent faire pencher la balance en faveur d’une piscine hors sol plutôt que d’une piscine enterrée ?

Les différents types de piscines hors sol

On peut distinguer quatre grands types de piscines hors sols : les piscines gonflables, les autoportées, les tubulaires et les rigides.

Les piscines gonflables, bien connues du grand public, sont généralement de petite taille et sont assez fragiles. La plupart du temps, elles sont utilisées pour la baignade des jeunes enfants. Les piscines autoportées sont assez similaires. Composées d’un boudin qu’il faut gonfler, la piscine atteint sa hauteur maximale lorsque sa toile est tendue, autrement dit, lorsqu’elle est entièrement remplie. Les piscines tubulaires sont composées d’une structure, souvent métallique, sur laquelle est fixée une toile qui, avec le poids de l’eau, assure la stabilité de l’ensemble. Enfin, les piscines rigides sont souvent livrées en kits et sont formées par plusieurs parois en métal ou en bois.

Nous vous recommandons

1# L’aspect financier

Premier avantage, et non des moindres, une piscine hors sol coûte bien moins cher qu’une piscine enterrée. Avec un prix compris entre 100 et 15 000€, elles sont bien moins onéreuses que les autres. Evidemment, les piscines gonflables et autoportées demandent un investissement moins important que pour une structure rigide, mais elles sont aussi moins solides.

A noter que les piscines hors sol en bois et en métal nécessitent la création d’une dalle de béton, ce qui peut entraîner des frais supplémentaires.

La différence de coût s’explique aussi par le fait que les piscines hors sol sont généralement plus petites que les piscines enterrées, même si de grands modèles existent.

2# La rapidité d’installation

Ensuite, contrairement à une piscine enterrée qui nécessite des travaux, notamment pour creuser, l’installation d’une piscine hors sol est très rapide. Compris entre quelques dizaines de minutes pour les petites piscines gonflables, et quelques jours pour une piscine rigide, le temps pour mettre le bassin en place est très raisonnable. De quoi satisfaire les plus impatients.

3# Une législation plus souple

Comme pour toutes les piscines, la loi impose une distance minimale de 3 mètres entre la piscine et la limite du terrain.

Toutefois, la réglementation est différente concernant les déclarations à effectuer. En effet, si la piscine est installée pour une durée maximale de trois mois par an, aucune déclaration n’est nécessaire. Il en est de même si la surface couverte par le bassin est inférieure à 10m².  Pour une piscine dont la taille est comprise entre 10 et 100m², une déclaration en mairie est obligatoire. Enfin, pour un bassin de plus de 100m², une demande de permis de construire doit être déposée.

Attention : la réglementation est susceptible de changer localement, il est donc fortement conseillé de consulter le PLU ou de se renseigner en mairie

4# Une sécurité accrue

Il n’est pas obligatoire d’installer un dispositif de sécurité pour une piscine hors sol. Cette différence s’explique notamment par le fait qu’il est presque impossible de tomber dans ce type de piscine. Pour s’assurer que personne ne puisse y entrer, il suffit souvent de retirer l’échelle permettant l’accès. Toutefois, il est recommandé d’installer une bâche pour couvrir le bassin, ce qui améliore encore la sécurité.

Attention : pour une piscine semi-enterrée, même de quelques centimètres, l’obligation d’installer au moins un dispositif de sécurité s’applique à nouveau

5# Un hivernage facilité

Certaines piscines hors sol peuvent être désinstallées facilement. C’est notamment le cas des piscines gonflables et autoportées. Dans ce cas, il suffit de les vider et de les stocker dans leur carton d’origine pendant l’hiver.

Pour les piscines installées durablement, l’hivernage est similaire à celui d’une piscine enterrée. Deux options sont possibles : arrêter totalement l’entretien, ou simplement ralentir le rythme.

Remarque : il est conseillé de commencer l’hivernage lorsque les températures moyennes avoisinent les 12°C

Vous savez désormais pourquoi les piscines hors sol plaisent tant. Accessibles pour tous les budgets, elles sont aussi parfaites pour les petits terrains. De quoi ravir le plus grand nombre. Alors, vous vous laissez tenter ?

Vous avez une piscine hors sol ? Dites-nous en commentaire quels sont ses avantages et ses inconvénients !

Découvrez quelques astuces pour entretenir votre piscine toute l’année en cliquant juste ici

Crédits photos : Pinterest

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitement