TOP
  /  Inspiration   /  Une grainothèque dans son village

Une grainothèque dans son village

0

Toutes les personnes ayant un jardin ont forcément des plantes, des fleurs, des arbres, des légumes et j’en passe. Tous ces végétaux nous donnent des graines assez facilement ( pépin de tomate, une marguerite qui fane, œillet …). Acheter des graines reste moins cher que d’acheter des plantes, cependant si vous voulez un beau jardin fleuri ou un beau potager il vous faudra un budget assez conséquent. C’est pourquoi il m’est venu l’idée de faire une grainothèque.

Merci à Mathis de nous avoir partagé cette superbe initiative !

Comment fonctionne une grainothèque ?

Le principe est assez simple, il suffit de récolter les graines de son jardin, les faire sécher, les conditionner dans des petits sachets ( en petites quantités pour qu’un maximum de personnes puissent en profiter ) puis d’aller les mettre dans la grainothèque du village le plus proche de chez vous.

Lorsque vous irez déposer vos graines vous aurez la possibilité d’en prendre mais pour que la grainothèque perdure dans le temps il faut que chacun veille à ne pas tout prendre.

Quel est le but de la grainothèque ?

Avoir une grande diversité de plantes dans son jardin amène une biodiversité impressionnante : abeilles, bourdons, hérissons, oiseaux seront présents en grand nombre pour le bonheur des petits et des grands.

Mais si vous voulez fleurir abondamment votre jardin il faudra vous rendre en jardinerie ou sur des sites internet afin d’acheter des plantes, le problème c’est que la facture monte très vite. Une autre alternative est d’acheter des graines, là aussi le budget monte vite ( 10 graines de courges peuvent coûter jusqu’à 5 euros ).

Je vous invite vivement à acheter vos graines, même à un prix assez élevé puisque très souvent ce sont des graines d’une qualité exceptionnelle. Très souvent les paquets de graines en contiennent beaucoup, beaucoup trop même pour un simple jardin c’est pourquoi la grainothèque permet de partager une partie de son surplus et de pouvoir semer d’autres variétés.

Le but principal est d’avoir une grande collection de végétaux sans en avoir un nombre astronomique. Plus la diversité des végétaux sera importante et plus votre jardin aura la chance d’héberger un grand nombre d’animaux et d’insectes.

A lire : Comment créer un potager en permaculture ? et Comment tailler ses arbres fruitiers ?

Notre sélection pour vous

Quelles graines j’ai le droit de mettre ?

Tous les végétaux produisent des graines plus ou moins grosses afin de pouvoir coloniser de nouveaux espaces et pouvoir donner la vie comme tous les être-vivants le font. Donc en théorie toutes les graines sont acceptées.

Toutefois, certains végétaux ou légumes achetés dans le commerce sont issus de plantes F1 : c’est-à-dire des plantes dont les parents sont différents et que l’on croise entre eux afin d’obtenir une plante en F1. Par exemple, plus résistante aux maladies, plus productives ou encore plus résistantes au froid. Les graines des plantes F1 par contre ne donneront pas des plants identiques à la génération F1.

Aujourd’hui de nombreux villages proposent des grainothèques souvent situées dans des lieux publics, celles-ci sont pour la plupart du temps ouvertes à tout le monde même à des habitants qui ne sont pas du village ou de la ville.

Je vous invite donc à vous renseigner quand même sur le type de graines qu’il est possible de déposer ou non car chaque ville ou village à son propre règlement.

Si toutefois vous n’avez pas de grainothèque à proximité je vous encourage à  aller expliquer ce principe à votre mairie, celle-ci sera certainement très emballée par l’idée.

Commentaires (5)

  • Boyer Claude

    Bonjour,
    Auriez vous les coordonnées soit postales, téléphoniques ou internet de grainothèqué?
    Merci

    répondre
    • Julie

      Bonjour Claude

      Nous ne pouvons communiquer des informations personnelles je suis désolée. Je laisse le soin à la personne de vous répondre si elle le souhaite via ces commentaires.
      Julie

      répondre
    • Mathis Trunde

      Bonjour Monsieur, vous pouvez me contacter à l’adresse mail suivante : mathis.trunde@gmail.com

      répondre
  • kubica laurent

    Bonjours ,vraiment génial votre idée je vait en parler a la mairie et j’espère que cela aboutisse a quelque endroit ciblée

    répondre
    • Julie

      Super Laurent, bonne chance 😉

      répondre

Laisser un commentaire

Devenez membre de BricoPrivé gratuitementDevenez membre de BricoPrivé gratuitement